Mardi 5 mai 2009 2 05 /05 /Mai /2009 19:03

Connaissez-vous Le Système Bruant ?

 

 

Aristide Bruant était un célèbre artiste de cabaret du XIX° siècle, mais il est passé à la postérité pour une autre raison.  Son nom restera à jamais attaché à un détail vestimentaire qui fut son étendard et qu’une affiche de Toulouse - Lautrec a immortalisé : son écharpe rouge.

Qu’est-ce donc que Le Système Bruant ? Le principe en est simple. Votre mise peut être banale, mal pensée, vous la faites oublier par un accessoire voyant. Pour que le résultat soit à la hauteur de vos espérances, vous portez constamment cet accessoire, au point qu’on finira par vous identifier à lui. C’est ça Le système Bruant, un minimum d’effort pour un maximum d’effet.

Certains, très paresseux, ont chipé à Bruant non seulement son système mais aussi son accessoire. Et, comme lui, ils le nouent sur un fond noir pour mieux le faire flamboyer. Des noms ? François Mitterrand naguère, Pierre Rosenberg (ancien directeur du Louvre), Jean-Pierre Azéma (historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale), Christophe Barbier (directeur de L’Express) aujourd’hui.

 

  Christophe Barbier

 

Le rouge et le noir… Des réminiscences d’ordre artistique entrent dans l’attirance pour ces deux couleurs : Lautrec pour la peinture, Stendhal pour la littérature ; on se souvient aussi du gilet rouge arboré par Gautier lors de la bataille d’Hernani ou de la lavallière sang de bœuf qu’affectionnait, parce qu’elle tranchait sur son habit sombre, le dandy Baudelaire. Entre initiés cultivés, on se reconnaît à des signes… 

En affichant la couleur, on affiche ses prétentions et sa vanité. Attiré par le lainage éclatant, l’œil du quidam – qui n’a rien demandé – remonte fatalement vers le visage de celui qui le porte : c’est le but.

 

  François Mitterrand

 

 

  Pierre Rosenberg


L’homme élégant n’aura que mépris pour un procédé aussi grossier. Ses fantaisies sont discrètes, variées et passagères : un nœud papillon aujourd’hui, des chaussettes de couleur demain… Sa mise est remarquable en ce qu’elle n’a pas été conçue pour être remarquée.

L’élégance, c’est l’harmonie. Qu’un détail prenne trop de place et le tour est raté…

Tout  le contraire, en somme, du Système Bruant.

 

Par Le Chouan - Publié dans : Billets d'humeur
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés