Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 18:00

 

 

Cette audace stylistique est intéressante car elle sollicite l’intelligence, la culture et le sens esthétique de celui qui la remarque.

Le pli de manche entre en correspondance avec le pli de pantalon. On s’étonnera peut-être d’apprendre que celui-ci n’est entré dans les mœurs qu’à la veille de la Première Guerre mondiale. On suppose qu’il a été créé une trentaine d’années plus tôt pour atténuer la poche que l’usage forme inévitablement au niveau du genou. Mais l’articulation du coude ne joue-t-elle pas un rôle analogue pour la manche ? Le pantalon entoure chaque jambe d’un cylindre. Les manches font de même avec les bras. Pourquoi pas, alors, un pli de manche comme on a déjà un pli de pantalon ?

Du point de vue esthétique, je trouve que ce redoublement de fines lignes verticales structure agréablement la silhouette.

Certains, qui jugeront sans intérêt cette trouvaille, portent des pantalons dont ils ne laisseraient à personne le soin de repasser le pli… D’autres, qui se veulent à l’avant-garde, la négligeront parce qu’elle vient d’un homme dont ils haïssent le classicisme.

L’histoire du costume montre pourtant que des esprits conservateurs sont souvent à l’origine des audaces les plus fécondes : Brummell, Edouard VII et Edouard VIII... L’âme des choses se venge de ceux qui la violentent. Il faut beaucoup savoir et il faut beaucoup respecter pour s’octroyer le droit d’oser.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

TF. 27/01/2014 00:43

Bonsoir,

J'ai récemment remarqué que le défunt grand-oncle "favori" du Prince, le vénérable Lord Mountbatten, avait pour habitude de procéder pareillement, que ce soit avec ses uniformes ou bien avec ses
vestes civiles:

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2009/09/25/article-1216186-0696884D000005DC-200_468x552.jpg

http://25.media.tumblr.com/1f119492e5d580005aee60ca58aab00b/tumblr_misik5h2jX1rf1jvro1_r1_1280.jpg

On sait que le grand oncle et le petit neveu étaient proches, si ce n'est confidents. L'influence a été et reste toujours aujourd'hui patente à mon sens chez Charles de Galles.

En outre, j'ose avancer que cette pratique du repassage provient du milieu militaire. Je me souviens en effet des plus anciennes vestes d'uniforme de mon grand-père, officier de la Royale, aux plis
de manche prononcés et ce, notamment sur celles portées sous les latitudes chaudes et conçues dans un "fin" et immaculé tissu, à l'instar de celle dont est revêtu Lord Mountbatten dans le précédent
cliché. Le fait de côtoyer quelques officiers de Sa Gracieuse Majesté pendant puis au sortir de la guerre avait très certainement infléchi sa vision héritée de l'Ecole navale sur les questions de
style…! Les autres armes ne s'y étaient pas trompé: la Marine cultivait une certaine vision de l'élégance et du panache, perçu comme du snobisme par beaucoup de leurs camarades terriens et
aviateurs.

Respectueusement,

Le Chouan 27/01/2014 16:33



Merci beaucoup de ces remarques qui complètent avantageusement mon petit billet !


Lord Mountbatten avait de l'élégance et de la prestance !



la tentation d'Inzinzac-Lo christ 15/07/2009 14:03

Finalement, ma mère était une esthète qui s’ignorait : elle cousait, quand j’étais enfant, des ronds de cuir aux coudes de mes pulls et aux genoux de mes pantalons !
Charles a-t-il eu vent des audaces de ma mère ?

Le Chouan 15/07/2009 14:40


Aurai-je l'avantage d'être un jour présenté à Madame votre mère ? Il me plairait fort de causer chiffons avec elle. Je croyais ma mère audacieuse et vous m'apprenez qu'elle imitait la vôtre...

A propos, la tentation d'Inzinzac-Lochrist vaut bien celle de Venise : parole de chouan !

Cordialement


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories