Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 18:21
Cette histoire de look et de style ( voir Parisian gentleman, « Mode versus style », 05/07/09, et mon article Du look et du style )  me rappelle ce qui est arrivé à Edouard Balladur durant la campagne présidentielle de 1995. Alors qu’on le donnait gagnant, il ne passa pas le 1er tour. Des conseillers et autres communicants ont imputé en partie sa défaite à son style, jugé vieillot.

 

Très belle gabardine et très belle coupe


Normal. Il s’habillait chez Henry Poole, portait des gants et osait parfois des chaussettes d’un beau pourpre cardinalice !

Bref, on le critiqua pour les mêmes raisons que les amoureux de l’élégance le respectaient.

Informé que son style passait mal auprès du plus grand nombre, il refusa de se soumettre : le relooking, ça n’était pas pour lui !

Une quinzaine d’années plus tard, il est resté le même. Cette fidélité témoigne de la sincérité de ses choix. Sa tenue reflète sa personnalité. L’une et l’autre sont indissociables : son style, c’est lui. Edouard Balladur fut notre dernier premier ministre élégant. Cherchez, il n’y en eut pas d’autres.

Olivier Besancenot a aujourd’hui la cote. J’ai lu des articles de presse qui louaient son look décontracté. Il porte des tee-shirts à manches courtes, des jeans et des chaussures de facteur. Aucun conseiller en communication ne lui demandera jamais de changer. Au contraire, sa tenue de Français moyen participe de sa popularité, qui dépasse les limites de son électorat potentiel.



Gageons que de nombreux hommes politiques viendront à l’imiter, et pas seulement à gauche.

Ainsi va la France. Habillez-vous chez Leclerc, vous serez populaire. Soyez élégant et stylé, vous serez moqué.

Soumis au régime démocratique (le seul régime amaigrissant qui ait fait la preuve de son efficacité), l’homme élégant a faim. Il est, par vocation, un anachronisme vivant. A sa façon, un résistant. Mieux, un chouan.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

GiZeus 18/07/2011 19:14


Bonjour Chouan ! Je passe régulièrement par ici depuis que j'ai découvert ton blog, et j'apprécie de manière générale tes articles pour la culture de l'élégance qu'ils m'apportent. Cette
introduction faisant suite à ma première trace écrite, je balance ce qui me fait réagir. Ce que tu condamnes dans un sens est un principe majeur de psychologie, c'est à dire la sympathie envers une
personne par le biais de son physique. Dès lors pourquoi dire que l'on raille un homme élégant alors que c'est l'élégance même que l'on raille, et ce depuis bien longtemps si je t'en crois ?


Bptiste 26/11/2010 19:26


Excuse-moi mais Dominique de Villepin est on ne peut plus classe et distingué; Juppé était sobre et Fillon s'en sort bien lui aussi


Antoine 20/07/2009 17:06

Ouais, bon...
Olivier Besancenot n'a encore jamais recueilli autant de voix qu'Edouard Balladur lors des élections de 1995.
D'autres part, je suis pas sûr que les T-shirt d'Olivier Besancenot proviennent d'un super marché.

Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories