Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 19:52

Photo source, L’Express, semaine du 23 au 29 juillet 2009

 

Amis lecteurs, cette cravate longue, si longue, trop longue ne vous rappelle-t-elle rien ? Si, bien sûr, celle de Monsieur K (cf. La cravate selon K. ) ! Bernard Kouchner et Alain Minc sont proches. C’est le second qui a suggéré à Nicolas Sarkozy le nom du premier pour le Quai d’Orsay. Tous deux viennent de la gauche. Sont-ils à ce point proches qu’ils se prêtent leurs vêtements ? Leur similarité de gabarit, en tout cas, le leur permet.

Bizarre, tout de même, ces cravates rouges dont la longueur est inversement proportionnelle à la taille… de ceux qui les portent. Alain Minkowski, qui a su raccourcir son nom, devrait bien être capable de raccourcir une cravate !

Nous sommes le 16 mai 2007, jour de l’investiture de Nicolas Sarkozy à la tête de l’état. Le tapis rouge a été déroulé dans la cour de l’Elysée. Alain Minc, convié à la fête, a soigné son apparence. Sa coiffure est impeccable : raie à gauche bien tracée, la même, sans doute, qu’il avait déjà à l’école, quand son extraordinaire dextérité intellectuelle faisait l’admiration de ses maîtres. Costume à rayures discrètes. Chemise bleu ciel. Bref, pour l’occasion, il s’est mis sur son 31. (Non, je ne parle pas de sa pointure.)

La longueur exagérée de la cravate n’est pourtant pas la seule erreur qu’Alain Minc ait commise. J’en ai relevé six autres. A vous de jouer.

Première erreur : le veston - aux pans tombant trop bas - est trop ample. Erreur que font souvent les hommes petits. Deuxième erreur : ses manches sont trop longues. Elles ne laissent pas dépasser un peu des manchettes d’une chemise dont les manches sont – troisième erreur – trop courtes. Quatrième erreur : les mocassins noirs (le mocassin, chaussure décontractée, se doit d’être marron) et, qui plus est, portés avec un costume. Cinquième erreur : le revers au pantalon - à réserver aux hommes de bonne taille. Sixième erreur : la veste ouverte. A l’extérieur, on boutonne !

J’ai raillé la longueur de la cravate. Honnêtement, j’aurais dû louer le choix du rouge qui fait si bien ressortir la rosette de la légion d’honneur. Le hasard – car il ne peut s’agir que de cela – fait parfois drôlement bien les choses. En mai 2008, Nicolas Sarkozy fera Alain Minc commandeur de la Légion d’honneur. Un autre jour de félicité. On imagine qu’il arborait à cette occasion le même sourire que dans la cour de l’Elysée un an plus tôt. Le sourire satisfait d’un petit garçon chouchouté par les grands et abonné aux prix d’excellence. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

Emeric 23/11/2011 20:17

En parlant de revers, est-il réservé aux tenues formelles ou décontractées ? J'ai beaucoup de mal à trouver un réponse sur ce sujet.

Julien Scavini 15/09/2009 22:36

Ceci dit, pour être passer dans les bureaux d'Alain Minc aujourd'hui, ils sont bien plus grand que lui... mais gracieusement prêter par Monsieur Pierre Berger... Mais l'endroit est bien sympathique!

Julien Scavini 07/09/2009 20:47

Tatillon d'un sens, mais amusant! Pour ma part je n'en avais pas vu autant, la veste ouverte notamment, bien trop habitué à les voir de cette manière. Mais ces remarques sont bien vraies!

ArdaParaSubire 06/09/2009 14:20

Très bon, très piquant.

Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories