Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 19:35

Regardez ces deux photos :



La ressemblance est trop visible pour être fortuite. Même pose, même costume croisé, même œillet à la boutonnière. L’effet produit est pourtant très différent : désinvolture et naturel chez l’un ; froideur et vanité chez l’autre.

Cary Grant sait admirablement mélanger les genres : le caractère formel du costume croisé et de l’œillet à la boutonnière est atténué par le choix d’une cravate tricotée et d’un tissu prince-de-galles. Ajoutons le travail sur les couleurs : le blanc de la chemise et le gris du costume sont réchauffés par le rouge de l’œillet et de la cravate. Notons, enfin, le sourire, ironique et charmeur.

Puff Daddy a un visage aussi aimable qu’une porte de pénitencier. Place, ici, à l’ostentatoire : costume à très larges rayures, œillet et pochette, bagues présentées comme des armes… Remarquons tout de même une recherche intéressante sur les noirs et les blancs – jeu de reprises et de motifs ; voir le choix de la cravate et de la pochette.

L’influence grantienne se double de celle, très prégnante, des films noirs des années trente et quarante. Puff Daddy a vu Scarface d'Howard Hawks :

 

Veste croisée , pochette et oeillet


Les rappeurs aiment à jouer les gangsters. La panoplie du mauvais garçon fait partie de leur folklore. Mais, parfois, on ne joue plus. La biographie de Puff Daddy dit que son meilleur ami, le rappeur Christopher Wallace, alias B.I.G., a été froidement assassiné en 1997 dans les rues de Los Angeles. Lui-même fut accusé en 1999 de détenir des armes prohibées et d’avoir battu le dirigeant d’un label de disques. De tels actes vous posent un homme. Les rappeurs, comme les gangsters d’autrefois, font étalage de leur richesse : c’est le bling-bling assumé et triomphant. Puff Daddy pèse, dit-on, 600 millions de dollars, ce qui fait de lui le rappeur le plus riche du monde. Il met en scène sa vie fastueuse, digne d’un prince oriental. Et, comme les gangsters de la grande époque, les rappeurs aiment à s’exhiber aux bras de magnifiques créatures. Les liaisons de Puff Daddy sont innombrables. Celle qu’il eut avec Jennifer Lopez affola en son temps la chronique people. En voici un témoignage (pour le costume de Puff, bien sûr !) :



Quand Mister Daddy joue les docteurs Grant, c’est juste pour faire le beau. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

ed 23/09/2009 19:23


sur la photo avrc la bombe Jenny, c'est le costard qui le porte et non l'inverse


Julien Scavini 19/09/2009 14:24

Pas faux. Ceci dit, Puff Daddy n'est pas le seul; il est plutôt représentatif d'une tendance ouest-américaine du "faire de l'effet", un peu par opposition au classicisme aristocratique côte Est.

Mais pour autant, il est bien loin du black style souvent montré en exemple, à raison souvent. Mais ressort comme froid et vaniteux il est vrai, très chef capitaliste d'un sens, le fameux Boss qui fait tant frémir ses stagiaires sur MTV, à la limite de l'esclavagisme, même si le mot est pas très approprié...

PS : le croisé, formel? c'est plutôt un habit décontracté justement... enfin à la base ; maintenant effectivement, il fait formel...

Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories