Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 12:23

Les officines de relooking fleurissent. Les charlatans y pullulent. N’importe qui peut faire n’importe quoi. Pas besoin de diplôme, et ça rapporte. Relookeurs, marabouts, astrologues, psychothérapeutes… même combat ! Il n’est qu’à voir comment sont nippés la plupart de nos hommes politiques ou de nos présentateurs télé. Encore peut-on penser qu’ils ne frappent pas à la porte des plus mauvais. C’est dire des autres… On songe à la chirurgie esthétique et à ces stars défigurées qui, pourtant, ont dû confier leurs visages aux plus fameux chirurgiens…

Avez-vous vu l’émission de M6 intitulée Nouveau look pour une nouvelle vie (sic) ? Faubourg Saint-Honoré lui a consacré un article au titre parlant : Relooking de la peur ! Une jeune femme, qui ne connaît absolument rien aux règles de l’élégance masculine, y entreprend le relooking  d’hommes incroyablement naïfs et ignorants. C’est, à chaque fois, une catastrophe.

Des sites de relooking existent sur l’internet ; regardez ce qu'en surfant j’ai pêché (si j’ose dire) :

 


Tout est raté. Le col de la veste bâille. Ca tire au niveau du premier bouton, qu’il fallait déboutonner. Les manches de la veste font des plis. Celles de la chemise sont trop courtes. Les tombants du col de chemise sont trop grands et trop rapprochés. Le pauvre cobaye ayant un long cou, il fallait, au contraire, éloigner les tombants (col italien) pour casser l’effet « cou de girafe ». Un pied de col à deux boutons était envisageable. La cravate est trop étroite ; son nœud, mal fait et petit, ne ferme pas l’angle du col. Et que dire des fantaisies de style sinon qu’elles témoignent d’une affectation hors de propos ? Voir les rabats de poches coupés asymétriquement, l’invraisemblable dessin de col (cran Mugler), les coutures machine affreusement apparentes : un vrai non sens…

Deux mots, enfin, sur les couleurs. La règle des trois couleurs souffre tant d’exceptions qu’on peut se demander s’il ne vaudrait pas mieux l’oublier. Tout de même, on aurait préféré la voir appliquée plutôt qu’avoir à subir une telle uniformité gris-bleu… Aucun contraste n’est ménagé, pas même entre la chemise et le costume…

Un tel concentré d’erreurs et d’horreurs, c’est l’indigestion assurée.

Des journalistes de l’audiovisuel tombés en disgrâce, on dit qu’ils sont « au placard ». On aimerait une punition similaire pour les relookeurs charlatans : on les y laisserait un moment au milieu des vêtements qu’ils ont osé conseiller ! Ca leur apprendrait… peut-être.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires

BBleu 25/11/2009 01:43


J'ai également été client de ce monsieur, pour un résultat plutôt décevant, bien loin du marketing prometteur que propose le site : pour une commission à 3 chiffres, le non respect du client est
fréquent, la contradiction est interdite, l'autre client qui partageait avec moi la séance faisait l'objet de moqueries et sarcasmes dès qu'il avait le dos tourné... Pour ce qui est du service en
lui même, bien que les vêtements choisis pour moi même n'étaient pas de mauvais goût (du casual), ils m'ont été proposés sans aucune justification, dans une certaine urgence. Aucun conseil ne
venait éclairer ou justifier les choix effectués. Le seul intérêt réel de la séance aura été de découvrir quelques boutiques. Le prix payé pour un tel service me semble donc, d'expérience,
exagérément élevé, qui plus est pour passer du temps en compagnie d'un "coach" plus que désagréable.

Aussi je préfère désormais prendre le temps de lire ouvrages, forums, blogs traitant de culture vestimentaires, l'effort en vaut bien davantage la chandelle.


plop 03/11/2009 17:13


J'ai pu voir le lien vers ce billet avant qu'il ne soit censuré du forum SpikeSeduction.


Je connais le site et le forum depuis quelques mois, et je partage assez l'avis de Sickness.

Plusieurs articles du site possédent un fond intéressant: on y retrouve les idées de la communauté de séduction (French Touch Seduction, etc...), version "Spike le sociologue",c'est à dire des
articles bien rédigés, qui évitent justement tout ce qui est jargon ou routine à apprendre par coeur, qui insistent sur le développement personnel (et pas sur la constitution d'une façade), et
essaient d'analyser les relations hommes-femmes avec justesse et discernement. Pourquoi pas.
Les contributions du forum sont dans cette lignée : discussions et conseils qui se veulent de qualité sur le look, le "lifestyle", la culture, les loisirs,... j'approuve !

Par contre, le régime de terreur qui règne sur l'ensemble de cette communauté est assez lamentable. Difficile d'émettre une pensée divergente ou différente, de contredire le maitre, voire de
commettre une erreur, sans se faire ridiculiser ou remettre à sa place sèchement par le noyau dur de la communauté ou Spike lui-même.
(je n'irais cependant pas jusqu'à parler de procédé sectaire)

A cela s'ajoute évidemment l'aspect commercial : difficile de constituer une communauté sympatique où reignent partage et liberté d'expression avec tous les conflits d'intérêt qui se
présentent.
Le site sert avant tout à faire la promotion de services payants (et qui se paient au prix fort), et ça se ressent.
C'est bien dommage.

Toutefois, je pensais que ce monsieur - qui passe dans les médias et prône la qualité et l'exigence sur son site - offrait des prestations plus que décentes (étant novice en la matière, je trouve
ses relookings visuellement réussis, et je ne sais pas trop ce qui est raisonnable ou non comme somme à investir dans une tenue).
En lisant le billet (sur un blog de mode masculin) et ses commentaires, on s'aperçoit que ce n'est pas vraiment le cas, que ce soit sur l'aspect humain ou le choix des vêtements.

Bref, vu que la censure est visiblement très active sur ce site, merci de cet espace pour avoir en fin un vrai retour sur ce relookeur.


Sickness 03/11/2009 12:49


Enfin un point de vue indépendant d'un ancien client de SpikeSeduction !

C'est intéressant pour commencer à y voir plus clair dans ce grand jeu de miroirs déformants.

Sincèrement, pour avoir longtemps parcouru le forum du souverain, j'y ai trouvé beaucoup d'informations de qualité et je dois reconnaitre, qu'il m'a éclairé sur certains sujets que je n'aurais peut
être jamais abordé de moi même.

Néanmoins, j'ai toujours déploré l'attitude répressive des modérateurs qui y sévissent, sous la grâce du seigneur des lieux.
Sans parler du manque de discernement dont certains font preuve, prenant soin de censurer toutes voies dissidentes dans l'idée de contenir le pouvoir dans les mains du divin monarque.

Je regrette que cette remise en cause, tant prônée au travers des préceptes du site, ne s'applique pas au site en lui même.
A quoi bon nier ? Se remettre en cause, c'est grandir.
"Après une faute, ne pas se corriger, c'est la vraie faute." Confucius


Laurent 03/11/2009 02:54


Simple remarque.

Il est intéressant de voir que pour être "adoubé" par ses pairs, il est nécessaire de reconnaître en soi "l'AFC" (un mec moyen frustré), en somme une vision négative de sa propre personne avant
d'entrer chez Spike Séduction.

Plus particulièrement, une forme de haine de soi-même, puis acquérir une rédemption spirituelle par la suite, typiquement issue d'une idéalisation adolescente naïve de l'existence.

Cette communauté marche sur le principe des sectes de rael. Sous couvert des arguments assez stupides du type "certes mais les femmes aussi sont manipulatrices" ou encore "il me faut comprendre
comment marchent les dynamiques sociales", on en oublie l'essentiel : les sommes faramineuses dépensées dans un service qui ne procure que très peu de résultats concrets (où sont passés les anciens
élèves ? Comment l'élève mesure-t-il ses succès ?).


En clair, j'ai beau me poser les bonnes questions, je ne vois vraiment pas comment on peut adhérer à de tels idioties.

Beaucoup clament avoir couché avec plus de filles qu'auparavant, mais j'ai le sentiment qu'il y a plus de personnes heureuses d'être reconnus par ses pairs en y postant ses aventures les plus
salaces qu'un réel épanouissement de soi. Impossibilité de s'épanouir parce et qu'il est devenu incapable d'éprouver le moindre sentiment lorsqu'il est face à une fille sous couvert de l'excuse
pathétique de la maîtrise de soi.

Le plus drôle est que le coach est en réalité beaucoup plus un guru qui utilise les femmes, et une vie de James Bond dans le but de séduire ses élèves.

L'ironie de l'histoire en quelque sorte...


Laurent 02/11/2009 23:36


J'ai également effectué un relooking avec Spike il y a quelques mois. Autant dire qu'il s'attache plus à vendre un service qu'à partager une réelle envie d'enseigner à ses clients. Et qu'avec un
peu de recul on se rend compte que :

Le service : le coach n'est clairement pas présent. Souvent au téléphone, il s'absente aussi vite qu'il apparaît entre les essayages. Soit. Il conseille peu et ne donne pas vraiment de valeur
ajoutée à sa profession (sur les couleurs, les coupes, etc...) et la plupart du temps, on apprend même un peu plus avec les vendeurs eux-mêmes (dont c'est le métier).

J'ai pour ma part payé une commission à 3 chiffres et obtenu en échange assez peu d'information. Une lecture approfondi d'ouvrage et un peu de débrouillardise suffit après. Le relooking permet de
franchir certains lieux prestigieux qui décourageraient une clientèle timorée de faire le grand saut dans le monde des vêtements, mais cette expérience ne mérite pas à mon sens, son prix.

Une des choses qui m'a le plus troublé, néanmoins, c'est "l'impression" que Séphane allait dans des boutiques uniquement à cause du magasin. Impression confirmée quelques instants plus tard lorsque
j'ai pu poser aux vendeurs après avoir sympathisé avec eux. Quelques questions posées sur son activité, sur lequel il me répond : " Stéphane passe souvent ici car il touche une com' sur les
articles avec la boutique qu'il fait acheter à ses élèves. Nous, ça nous amuse de le voir venir parfois avec ses clients."

Qui a parlé de standardisation ?

Quant à son site, lorsqu'on le parcourt, on voit qu'il est trop beau pour être vrai. 0 témoignages négatifs, 0 critiques, 100 % de satisfaction. Le monde de Walt Disney en somme, même dans le
domaine du conseil nous n'osons pas pousser le ridicule aussi loin.

Je remarque néamoins qu'il sait très bien gérer ses clients, certains lui vouant un culte quelque peu disproportionné, pour ma part, je conseille simplement à d'autres clients d'apporter leur
expérience car je suis curieux de connaître d'autres avis (ceux qui ne rentrent pas dans les critères sont censurées sur son site).


Narcisse-André de Balssa 02/11/2009 22:49


Sans oublier, cher Sickness, le langage "codé" de la séduction (PUA, opener, BL, DHV, IOI, neg, frame, HB, AFC, kino...) qui voudrait exclure ceux qui n'en sont pas, avec tout le mépris que l'on
peut porter aux gens qui n'ont pas le "lifestyle" et ne partagent pas rigoureusement le même système de valeurs (les AFC ou encore "Bob", terme repoussoir générique), avec aussi toute la
manipulation caractéristique de cette programmation neuro-linguistique bien tiédasse, qui ne manipule que ceux qui daignent l'utiliser, en reconfigurant pour ainsi dire leur façon d'être et de
penser, leurs habitudes (il faut sortir de la "comfort zone" !), leurs fréquentations, leur langage, et en les incitant à se prendre des râteaux lamentables 4 heures par jour ; après quoi s'impose
le constat de votre nullité. Solution : va donc faire un petit tour aux séminaires du Maître, 1245 euros la journée, mais bien sûr mon chéri. C'est très exactement une secte, vous l'avez bien
compris - ce sont les mêmes méthodes adaptées aux mêmes finalités, l'élément explicitement "religieux" étant seul évacué.
Tout cela nous jette bougrement loin de l'élégance masculine véritable, et partant, de la vraie séduction, celle qui se passe de "routines" enseignées à prix coûtant et de costumes Mugler
thermocollés-douteux.


Sickness 02/11/2009 19:16


Censure, censure, censure, ... une nouvelle fois, à l'instant.

Plus j'avance dans ma réflexion, plus je m'interroge sur ce qui différencie SpikeSeduction d'une secte :
- dogmatisme
- culte du secret
- obscurantisme
- censure des opinions dissidentes
- auto-proclamation comme détenteur de LA Vérité
- ...

Et pour couronner le tout, une armée de fidèles prêts à débourser un (ou plusieurs) SMIC pour une tenue, ou plusieurs centaines d'euros pour quelques heures en la bienveillante compagnie du
maître.

Ah les joies de la propagande et du despotisme.


Narcisse-André de Balssa 30/10/2009 18:41


Je connais ce site de séduction-relooking : une horreur entretenue par un grand gourou à grosses ficelles et au goût discutable. J'approuve donc tout ce qui s'est dit ci-dessus, et j'ajoute une
vilaine faute non relevée par notre Chouan : la veste ne cache pas les pointes du col de chemise, qui pourtant en eût bien besoin.
Le meilleur service que l'on pourrait rendre à ces joyeux "relookés" serait de leur mettre en main Flusser, Antongiavanni et les archives complètes du Style Forum avant de les envoyer se faire
tailler deux ou trois costumes en demi-mesure, pour commencer.
Mais il est tellement plus aisé, n'est-ce pas, de se vautrer dans l'aliénation...


Le Chouan 31/10/2009 22:50


Je découvre un monde ! C'est encore pis que ce que je craignais. Merci de vos commentaires et de vos témoignages. Cela me donne envie de retourner à la pêche aux horreurs !


Moi-même 28/10/2009 14:08


J'ai été client du monsieur que vous citez en exemple. Mon avis est mitigé. D'un côté, si l'on se place sur le plan "business", j'ai payé pour un service, et j'en ai été globalement satisfait. De
l'autre, sur le plan humain, avec le recul, j'ai la désagréable sensation d'avoir été victime d'un profiteur.
Peut-être est-ce du au nombre de clients qu'il a à gérer, mais il y a vraiment eu des moments où, comme dit plus haut, sa prestation se limitait à vous mettre en relation avec le vendeur de la
boutique, à le laisser faire le boulot à sa place, pour enfin trancher sur le choix des pièces. Attitude confortable, rentable mais détestablesur le coup.
Enfin il y eut parfois des "frictions". Exemple : je connais par coeur ma taille de chemise. Lors d'un achat, j'annonce la couleur. Il me dit "Non, c'est trop grand, il faut prendre une taille en
dessous". J'essaye la taille indiquée; problème : trop juste au niveau du cou (logique, non?). Il m'a soutenu mordicus que c'était la bonne taille, et j'ai fini par repartir avec une chemise dont
le col est trop serré et dont les boutons (pressions) sautent au moindre effort de ma part.
Et ce qui me déçoit peut-être le plus, c'est qu'une personne qui possède ses connaissances en matière de mode n'accepte pas la critique, même de manière constructive, et préfère se réfugier dans sa
communauté d'adorateurs en censurant tout ce qui est susceptible de le remettre en cause.


js.paris.france 25/10/2009 10:57


@Charly... ta remarque ne tient pas, elle revient à approuver ce vieux dicton: au royaume des aveugles, les borgnes sont rois... vu le prix que coûte ce genre de services, il faut s'attendre à
mieux que ça...


Charley 24/10/2009 16:15


Mes excuses, mais si effectivement on peut voir plusieurs erreurs dans cette tenue, dont principalement le col de la veste, celui de la chemise qui allonge encore son cou ou encore la longueur des
manches de la chemise (trop courtes), on peut se de demander si le résultat final n'est supérieur visuellement parlant à l'extrême majorité des hommes, portant des costumes bien trop grands pour
eux...


Isaac 24/10/2009 11:04


Ce cran Mugler est une horreur. Décidément.


bob 22/10/2009 23:23


Le problème avec les relookings de ce monsieurs, c'est qu'il est loin d'atteindre les 100 % de satisfactions garanties qu'il aime tant clamer sur son site.

Pour en avoir discuté avec pas mal de es clients qui se font censurer sur son site, tu comprends vite que business est vraiment business en ces temps de crise où ils incitent ses clients à investir
sur eux même.

Les témoignages négatifs ? Un service déplorable (30 % de com sur un budget de 1000 euros minimum, faîtes vous-même le calcul pour 3 clients), des relookings usines où des clients se font "cloner"
pour gagner du temps, des connaissances minimes inculqués durant la journée afin de forcer le chalan de revenir en reprendre un autre, et surtout le fameux "tu fermes ta gueule quand tu parles de
mes relookings parce que tu n'as pas le discernement ni le goût nécessaire pour en parler" qui est repris en boucle dans sa secte pour mieux se protéger des critiques.

Une belle mécanique qui lui assure un revenu de rêve qu'il dépense dans ce que notre ami appelle le "lifestyle" qui se construit à coup de PLE ou autres épargnes saignées à blanc pour lui-même
voyager et ensuite faire rêver le monde de ses exploits de "l'homme du XXIème siècle".

1300 euros minimum pour une tenue que tu vas mettre peut-être une fois par semaine. Parfois des marques qui sont tellement luxes que tu les mets une fois par mois, entre le Celio que ta mère t'a
offert et le pull H&M de ta copine. Une belle incohérence qui fait plus office de boulet qu'un relooking qui te sert énormément. La preuve étant que nos amis qui en témoignent disparaissent
toujours pour des raisons obscures avant d'avoir pu montré ce que ça leur a REELLEMENT apporté à part un trou dans leur portefeuille.

Parce qu'à part impressionner la femme de leur vie puis les niquer dans leur chambre IKEA premier prix (ben oui, tout est passé dans les fringues) ou montrer aux gens qu'on est beaucoup plus stylé
et incroyablement classe qu'eux, où est l'intérêt ? Se faire plaisir ? Et payer quelqu'un d'autres pour ça ? Faut arrêter... Tu le fais par pure paresse parce que ça te soûle tout simplement
d'apprendre par toi-même et de faire des efforts vestimentaires.

Il y a parfois des vérités dures à avaler. C'est tout.


Superted 22/10/2009 19:04


Toujours autant de fraicheur dans vos articles !

Pour avoir visiter plusieurs fois ce site, outre l'aspect pécunier qui est de plus en plus important, c'est bien les gouts qui posent problemes. Un exemple : On est souvent dans une recherche de
"Mega Brand" au lieu de se concentrer sur la qualité des produits ainsi que la façon dont ils s'adaptent à la morphologie leurs "clients"


Jo 22/10/2009 16:57


Je partage votre analyse.

Cordialement.


sifran 22/10/2009 16:21


Autorisation : les candidats au relookage ont besoin d'être guidées dans le choix de leur vêtements, conseillées pour se sentir autorisés à transgresser leur apparence habituelle.
Adresses : ils ne savent pas où aller pour ce faire. Les relookeurs ont des listes de boutiques, ils en connaissent l'adresse et deviennent un intermédiaire entre le (leur) client à relooker et
le
vendeur. Perçoivent-ils une commission ?
Sur leur site, la plupart des avant/après se font du casual informe à la veste, facile.


Jhod 22/10/2009 14:59


Un message a été posté sur le site en question, avec le lien de ce blog.

Il a très vite été effacé !


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories