Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 06:49

Notre nouveau pape respire la bonté.

Comme le disait De Gaulle de Brigitte Bardot (que Dieu, qui créa la femme, me pardonne ce rapprochement audacieux), « son naturel est de bon aloi ».

J’aime aussi que dans son homélie aux cardinaux il ait cité ce grand imprécateur de Léon Bloy, pèlerin de l’absolu et entrepreneur de démolitions.

Entrepreneur de démolitions, le pape François l’est à sa manière, douce et pateline. Il n’a de cesse, en effet, de bousculer les rituels. Ainsi n’a-t-il pas jugé bon de se présenter à la foule, juste après son élection, avec, sur les épaules, le mantelet ( la « mosette ») traditionnel. Tout ce qu’il dit, tout ce qu’il fait va, pour l’instant, dans une seule direction : témoigner d’une Eglise simple et pauvre.

La pauvreté est, certes, un principe évangélique : dans la parabole du bon Lazare, l’homme riche, qui « porte des vêtements luxueux », est voué à « la torture au séjour des morts ». Mais le pouvoir que représente le pape n’est pas que spirituel : il est aussi temporel et, à ce titre, il implique le recours à des signes distinctifs. Aucun pouvoir de cet ordre n’y échappe, ainsi que l’ont montré Dominique et François Gaulme dans leur bel ouvrage, Les Habits du pouvoir (Flammarion).

La magnificence de l’Eglise a une autre fonction : manifester la puissance de Dieu ; la faire sentir – et redouter – aux pauvres pécheurs que nous sommes.

Parler de « normalité » au sujet d’un président de la République est en soi bizarre. Au sujet d’un pape, cela a encore moins de sens. Les parallèles entre notre président normal et le nouveau pape alimentent la maigre chronique de ce début de pontificat : l’un choisissant comme carrosse républicain une vulgaire DS 5, l’autre refusant d’être véhiculé dans la voiture jugée trop luxueuse de son prédécesseur ; l’un arborant systématiquement une cravate de guingois, l’autre se présentant au balcon de Saint Pierre la croix pectorale – en simple fer et non en or -  mal centrée ; l’un refusant de s’habiller en sur mesure, l’autre toujours chaussé, trois jours après son élection, de ses godillots noirs d’évêque sous une soutane blanche trop courte ; sans parler de cette identité fortuite du prénom…


pape-francois-copie-1.jpegChaussures noires...

pape-francois-balcon-def-copie-1.jpeg

hollande-cravate-de-travers-copie-1.jpgCroix et cravate de travers

 

L’abandon des escarpins rouges, surtout, me fait tiquer. Depuis César, le rouge aux pieds est le signe des puissants. J’aimerais rendre au pape ce qui appartient au pape. Il n’y a pas que moi que cela contenterait : j’entendais hier matin (Europe 1) le chausseur de Benoît XVI se plaindre de n’avoir pas encore été contacté par le Vatican pour passer commande des fameux souliers rouges.

La soutane blanche et les chaussures de ville noires créent une disparate. A-t-on jamais vu porter un smoking avec des chaussures de sport ?


souliers-rouges-pape-copie-2.jpg

 

Le rouge, c’est aussi la couleur de la beauté. Le pape François, grand lecteur de Dostoïevski, sait sûrement qu’en russe « rouge » veut dire « beau ». « Au XVIIIe siècle, nous dit Barbey d'Aurevilly,  les mendiants au coin des rues, s’ils n’avaient pas de rouge, n’auraient pas osé quêter. » Pauvreté et couleur rouge peuvent donc faire bon ménage !

Catholique (ou m’efforçant de l’être), j’essaie de résister à cette mauvaise pensée qui, en ce moment, ne cesse de me trotter dans la tête : pourquoi ce pape, grand amateur de football, multiplie-t-il ainsi les tacles contre son prédécesseur sinon pour le désavouer ? Le risque que les choses soient interprétées dans ce sens n’est en tout cas pas à négliger. Le pape d’une Eglise des petits contre l’ex-pape d’une Eglise des puissants ; un pape ancré dans son temps contre un autre tourné vers le passé… Le contraste des styles, violent, m’interroge.

Benoît XVI cultivait une coquetterie anachronique qui, moi, me plaisait beaucoup (1). Le galero et le camauro, j’en raffolais !


Benoit-XVI-galero-copie-1.jpg

benoit-XVI-camauro-copie-1.gifGalero et camauro

 

Benoît XVI a certes renoncé à sa charge. Mais, de grâce, ne l’enterrons pas trop vite !

_____________________________________________________________________________________________________________
1. Comme elle plaisait à Stiff Collar. Cliquer ici.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

boris 11/04/2013 15:25

Léon Bloy, bravo !

Que notre chouan l'apprécie est tout bonnement naturel !

Erwann 06/04/2013 12:42

Les "pauvres" sont effectivement moins sensibles à l'élégance, c'est d'une évidence. Mais peut être ne connaissez vous pas bien cette catégorie de la population...

Philipp von Stengel 06/04/2013 09:16

Voila le retour tant redouté du misérabilisme liturgique et vestimentaire des années 70 (des années maudites pour la beauté et l'élégance). Comme si les pauvres n'étaient pas sensibles à la beauté!
Alors pour les riches le requiem de Mozart et pour les pauvres les ritournelles de Jo Akepsimas! Belle mentalité! C'est en fait une forme de mépris: mépris de sa fonction et mépris de ses ouailles
qu'on pense stupides et manipulables avec des artifices aussi grossiers. Souvenez vous de l'axiome platonicien καλὸς κἀγαθός (le beau et le bon) vont de pair.

Erwann 24/03/2013 19:50

Peut être estime t'il que le principal n'est pas là... Il s'est intéressé aux pauvres toute sa vie durant, on peut comprendre que ce genre de détail soit loin de ses préoccupations.

R.B 19/03/2013 00:03

J'ai peur qu'on lie aujourd'hui en politique "élégance" et "rigueur"... A quand la messe en tongs et marcel? Pauvre ne veut pas dire mal habillé, comme conservateur ne veut pas dire beaux vêtements
et train de vie fastueux, je vous cite comme exemple Boris Johnson! Tout n'est plus que communication, même à Rome désormais.

Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories