Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 07:02

 

chouan.-copie-1.jpg

 

« - Le match Sarkozy-Hollande a commencé.

- Le match ? Quel match, le Chouan ? Celui de la présidentielle ?

- Trop tôt. Il faudra d'abord que Hollande terrasse Martine à la primaire.

- Le match des coups bas ?

- Ah ! celui-là n'a jamais connu de temps morts...

- Le match du "look" ?

- Vous brûlez. Et "brûler" est le mot...

- Celui de l'amaigrissement ?

- Bien tenté : les calories qu'on brûle. Mais ce match-là est joué : Hollande, vainqueur par KO ! Non, ce n'est pas ça.

- Vraiment, le Chouan, je ne vois pas.

- Je veux parler du match du bronzage. Les images de l'été ne vous ont-elles pas frappé ? C'était à qui des deux serait le plus orange... Une horreur ! Mon téléviseur saturait. Et moi avec.

- Mais, pour avoir l'air en forme, rien de tel que le bronzage, non ?

- C'est la "jurisprudence" Kennedy ! Je reprends votre expression : c'est "avoir l'air" qui compte. On oublie que, son beau teint, Kennedy le devait aux corticoïdes que sa santé délabrée l'obligeait à consommer. Et puis, il faut faire jeune. Alors, on se blanchit les dents, on se teint les cheveux... Mais on a du mal à assumer parce que, tout de même, ça ne fait pas très sérieux. Pensez donc que la compagne de Hollande, la journaliste Valérie Trierweiler, s'est fendue d'un communiqué pour officiellement démentir que son homme se teignait le chef ! Ca me rappelle Le Pen qui, naguère, avait demandé à son coiffeur d’attester par écrit que sa blondeur germanique était naturelle.

- Imaginez un instant Hollande, maigre comme il l'est devenu, blanc comme un suaire... il ferait fuir les électeurs !

- En somme, il se ferait brûler pour ne pas être cuit ! Lui ou ses conseillers pensent comme vous. Quand son bronzage s’atténue, il ravive ses joues creuses d'un coup de blush !

- Non ?...

- Reportez-vous donc à la dernière photo d'images choisies de Hollande. Au résultat, ce sont des êtres de synthèse qui se proposent à nos suffrages. Dans le genre, Hollande a fait très fort. Notez qu'en tant que socialiste, la synthèse, ça le connaît…

- C'est le pouvoir des apparences, le Chouan. Le pouvoir des apparences !

- ... Pour une apparence de pouvoir. Mais c’est un autre sujet.

- … Et qui nous mènerait trop loin. Restons légers... comme le dirait Hollande ! Dites-moi, le Chouan, où êtes-vous parti en vacances ?

- Au pays. Là où il pleut trop souvent pour que le touriste en marcel, bob, pantacourt et tongs ose s’aventurer. Même en K Way. Et là où le soleil ne brille pas assez pour risquer d’y rencontrer Sarkozy ou Hollande !...

- Quand rouvrez-vous la boutique ?

- Le 1er septembre.

- Alors vous continuez ! Vous aviez pourtant laissé entendre l’année dernière que, peut-être, vous abandonneriez.

- Je rempile pour un an.

- C’était donc un caprice ! Une petite crise de croissance comme vous le disait votre confrère PG !

- Pas du tout ! Vous savez, il faut trouver des sujets, les mettre en forme, les illustrer…

- Allons ! Des sujets, il y en a partout ! Tenez, notre conversation de tout à l’heure ne fournirait-elle pas un excellent motif d’article ?

- Pas bête. Vous me donnez peut-être une idée… »

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires

Lionel 04/09/2011 14:50


Merci pour vos papiers au ton juste, légèrement décalé, sans concession sans être réactionnaire. Un vrai bonheur. Surtout n'arrêtez pas.


Le Chouan 04/09/2011 19:32



Merci !



nicolas 03/09/2011 15:04


C'est un métier complet la politique, de fonds et de forme. Beaucoup d'entre nous jugent sur la forme, n'est ce pas ? Oscar Wilde l 'a bien résumé en disant que "seuls les gens superficiels ne
jugeaient pas aux apparences". Alors pourquoi les hommes politiques ne converseraient-ils pas avec nos préjugés ? Et je ne vois pas en quoi le bronzage obnubile le discours ?

La sémiologie qui m a intéressé cet été, est celle des maillots de foot. Il semble que cet accessoire s'accorde avec toutes les tenues, et leur recrudescence m a impressionné.

Merci de ce billet et bonne rentrée, Monsieur le Chouan des villes.

Nicolas


Le Chouan 03/09/2011 18:40



Les hommes politiques s'en remettent à des conseillers en image dans l'espoir que ceux-ci servent leurs ambitions. Ainsi se placent-ils dans une stratégie de séduction plutôt que de conviction.
Cette façon de voir me semble faire peu de cas de l'intelligence des électeurs.


Je me souviens de Lova Moor qui, lors d'une élection présidentielle, avait choisi Chirac parce que, disait-elle, "il (était) le plus beau" !


Eh bien ! j'apprécie moyennement qu'un homme politique me prenne pour Lova Moor !...



Toukandèle 03/09/2011 11:36


En y réfléchissant un peu, le (ou plutôt "la"...) responsable est facilement identifiable : TELEVISION !
La force de ce media exerce un dictât d'apparence uniformisée, émettant ses propres règles (costume noir, T.shirt ou chemise sans cravate pour les hommes, robe ou jupe "sexies", bras nus pour les
femmes...).
La tristesse c'est qu'aucun n'a vraiment la force de caractère de s'y opposer, et de plus la majorité (participants, spectateurs) serait choquée du non respect de ces codes imposés, qu'ils pensent
- ou croient - les seuls légitimes.


Le Chouan 03/09/2011 13:34



Oui. Les codes télévisuels, inspirés de l'entreprise, se sont substitués aux "vrais" codes de l'élégance. Il n'est qu'à voir dans cette vidéo l'étonnement des autres "jurés" quand Anne Boulay parle de Fillon comme de
l'homme politique le mieux habillé parce qu'"il a les vrais codes". Les mêmes riraient à l'évocation de l'élégance de Balladur...



Toukandèle 03/09/2011 09:56


Bon retour de vacances, cher Chouan vous semblez en forme...
Une fois de plus j'apprécie et adhère entièrement à vos remarques sur le bronzage, la teinture des cheveux, les marcel, pantacourt et tong... Qui démontrent bien ce conformisme qui colle à
beaucoup, en particulier des hommes ou femmes qui devraient se singulariser par leurs idées propres puisqu'ils aspirent à diriger un pays et son peuple.


Le Chouan 03/09/2011 10:54



Les conseillers en image ont décidé une fois pour toutes que les électeurs exigeaient de leurs représentants qu’ils soient bronzés, teints,
minces, liftés – qu’ils sourient de toutes leurs dents ultra-blanchies… Mais d’où leur vient cette certitude ? Sur quels travaux sérieux fondent-il leurs dires ? Le plus étrange, c’est
la facilité avec laquelle nos hommes politiques gobent les fadaises de ces marchands d’illusions. A cet égard, Hollande est un cas. En passe de devenir un cas d’école.


 



GiZeus 02/09/2011 14:28


*mènent
Saloperie d iPhone !


GiZeus 02/09/2011 14:26


Ahlala, est ce que toutes les blogomanies ment a la schizophrénie ?
(pour le grand bonheur de leurs lecteurs)


Le Chouan 02/09/2011 17:46



Non, non... je vous rassure !


C'était juste par souci de clarté et de légèreté.



franck 01/09/2011 20:22


chouan,

quel excellent billet de rentrée!

ce dialogue platonicien, riche de votre talent pour l'écriture, évoquant l'être et le paraitre est un pur bijou.

franck


Guillaume 01/09/2011 16:52


Je vois que vous nous revenez bien inspiré! Ce billet me plaît beaucoup!


Olivier 01/09/2011 07:43


Comme je le disais un jour à un ecrivain, vous devriez écrire, cher Chouan ! :) Ah au fait, il semble que nous ayons passé nos vacances au même endroit !


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories