Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 06:46

       georges-brassens.jpg

 

Qui pourrait reconnaître dans ce jeune homme qui prend la pose… Georges Brassens ? Brassens, c’est, pour tout le monde, une moustache et des rouflaquettes, d’éternels polos en jersey et de grosses chaussures de marche. Pourtant, Gilles Médioni nous apprend dans un récent Express (n° 3115) que, jeune homme, « Brassens s’habille à la façon des grands séducteurs américains, comme Cary Grant. » Comme Cary Grant, vraiment ? Là, Médioni pousse l’hyperbole un peu loin. La suite de l’article évoque l’évolution vestimentaire du chanteur : « Puis il entre dans sa période bohème : pantalons de velours et cols roulés synthétiques achetés sur le catalogue Manufrance. A chacune de ses tournées, il commande à son tailleur, rue Daguerre, à Paris, " deux costumes qui font déjà vieux ". Qu’il porte avec chemise blanche et cravate noire. " Je ne voudrais pas que l’on pensât que je suis un vieil anar qui se déguise pour aller en scène, précise-t-il. Alors j’aime mieux me déguiser dans la tenue réglementaire. " »

Ce portrait de Brassens en « élégant » est l’une des trouvailles exposées à la Cité de la musique à l’occasion de l’exposition Brassens ou la liberté (jusqu’au 21/08/2011).

Le musée d’Art moderne consacre, lui, une exposition au peintre Van Dongen (jusqu’au 17/07/2011). Le titre de l’exposition, Van Dongen, fauve, anarchiste et mondain, reflète assez bien l’itinéraire contrasté de cet artiste trop souvent réduit à sa seule facette mondaine (1).


van-dongen.jpg

 

Van Dongen avait un physique - belle tête, superbe profil, grande prestance. La vieillesse accentua son caractère. Il fut un magnifique vieillard assumé, ce qui nous change de nos vrais-faux vieux actuels, obsédés de la ride et du cheveu blanc.


van-dongen-crespi-champagne.jpg

 

Toute sa vie, Van Dongen porta une grande attention à sa mise. Claude Lepape et Thierry Defert nous apprennent que, durant la première décennie du XXe siècle, son influence fut certaine dans la modernisation de la tenue de l’artiste peintre : « (…) en chandail à manches longues, en laine bleu marine, pantalon de grosse toile et pieds nus dans des sandales de cuir à lanières, (il) invente une nouvelle image du peintre bohème en abandonnant celle, désuète, du rapin du XIXe en cravate Lavallière et cape (2). »

L’examen attentif des photographies le représentant réserve de belles surprises.


van-dongen-barbe.jpg


van-dongen-bardot.jpg

 

van-dongen-couleur.jpg

 

D’autres peintres surent s’habiller avec personnalité et style : Foujita, Picasso, Balthus… J’y reviendrai une autre fois. Voilà qui, après tout, ne devrait pas étonner de la part de maîtres ès couleurs, motifs et formes.

_____________________________________________________________________________________________________________
1. "On m'a reproché d'aimer le monde, de raffoler de luxe, d'élégances, d'être un snob déguisé en bohème - ou un bohème déguisé en snob. Eh bien oui ! J'aime passionnément mon époque", disait Van Dongen.
2. Claude Lepape et Thierry Defert, Georges Lepape ou l'élégance illustrée, Paris, Hersher, 1983. Cité par Farid Chenoune dans Des modes et des hommes, Flammarion, 1993.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

Toukandèle 30/05/2011 11:25


Brassens inconnu sous cet angle, Van Dongen dont je ne connaissais pas la tête, Léautaud décortiqué dans sa mise, bravo cher Chouan d'évoquer ces personnalités très intéressantes qui "habitent"
leurs vêtements.

Je reprends l'idée de Nicolas : il faut faire une liste de ces gens qui avaient une originalité ou prestance sartoriale (il pourrait d'ailleurs y avoir des catégories : écrivains, acteurs,
comédiens, hommes politiques, sportifs, etc).
Quelques noms en illustration : Céline, Gabin, Ventura, Cerdan, Jacques Perret, Blondin, Aragon, De Gaulle, Churchill, Hemingway, Picasso...

Au delà des catégories socio-professionnelles, il y a peut-être des regroupements à faire : les classiques, les anti-conformistes, les évolutifs, etc ?

Et puis, parlerez-vous des femmes ?


Le Chouan 11/06/2011 12:18



J'ai pensé aux "catégories socio-professionnelles", comme vous dites : couturiers, comédiens, écrivains, peintres... L'idée de procéder à des regroupements est intéressante. Cela
pourrait venir dans un second temps.


Il n'est pas impossible que je parle des femmes. De celles que j'admire.



nicolas 24/05/2011 22:54


Allez vous céder à votre envie de faire un billet sur Céline ? ; - )
Je serais très pour !

Amicalement

Nicolas


Le Chouan 11/06/2011 12:13



Céline, oui... Son évolution vestimentaire a du sens. Il y a matière à dire !


Amitiés.



Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories