Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 07:23

Tous nos magazines s’en sont fait l’écho : le chapeau est de retour ! A l’annonce de cette bonne nouvelle, j’aurais dû tirer le mien sans attendre. Mais quand je vois ce que nous sert la rue, je me loue de ma prudence.

Le phénomène touche surtout les jeunes. Généralement, ils coiffent leur crâne d’un tout petit chapeau à tout petits bords. Avec ça, ils peuvent être en blouson, en bermuda, avoir des lunettes noires, être en tee-shirt ou en jean… Sans leur chapeau, on ne les remarquerait même pas. Avec, ils ont juste l’air ridicule ; mais s’ils sentent qu’on les regarde, ils pensent que c’est parce qu’on les admire. Où l’on voit que le chapeau ne préserve pas du melon.

L’exemple vient de haut. Voilà quelques années déjà que je remarque des stars incongrûment chapeautées :

 

brad-pitt.jpgBrad Pitt

 

justin-timberlake.jpgJustin Timberlake

 

johnny-depp.jpgJohnny Depp

 

Nos néophytes posent leur chapeau très haut sur le front – comme le faisaient certains chanteurs (Sinatra, Trenet…) afin d’être vus des spectateurs. Leur but ? Se montrer, bien sûr, ce qu’un authentique amateur ne cherche jamais à faire. Le chapeau dissimule, rend anonyme, fond dans l’ombre… Si l’ôter, c’est « se découvrir », le mettre, c’est se cacher. Par essence, il est poli, respectueux, discret. Ce n’est pas un hasard si la bienséance a codifié son usage. Il faudrait que nos jeunes fashionables apprennent que  l’étiquette du chapeau, ça n’est pas qu’un petit bout de tissu marqué au nom du fabricant ! Le chapitre des gants et du chapeau fait les délices de tout lecteur de savoir-vivre qui se respecte (1).


frank-sinatra.jpg 

Et puis, il y a la qualité. Ce que je vois me fait peur : chapeaux de mauvaise paille dits « panamas », chapeaux de feutre synthétique dits « trilby »… nos têtes méritent beaucoup mieux ! Une chanson dit que le chapeau est « le soulier du cerveau ». Eh bien ! Quel homme élégant accepterait d’être moins exigeant pour sa tête que pour ses pieds ?

Le chapeau est pratique : il protège du froid, du soleil et de la pluie. Le chapeau peut être esthétique : si vous en doutez, faites donc un petit tour du côté de nos aînés qui furent maîtres en élégance. Le chapeau peut être encore source de poésie  :

  « Une volée de pigeons sur un pommier,
une volée de chasseurs, il n’y a plus de pigeons,
une volée de voleurs, il n’y a plus de pommes,
il ne reste qu’un chapeau d’ivrogne
pendu à la plus basse branche.
Bon métier que celui de marchand de chapeaux,
Marchand de chapeaux d’ivrogne.
» 

C'est signé Max Jacob, poète breton et amateur de chapeaux (2). 


max-jacob.jpg

 

_________________________________________________________________________________________
1. Sur le sujet, lire les pages 161-162 de l’Histoire de la politesse de Frédéric Rouvillois, Flammarion, 2006 , et se reporter aux pages 124-125 du Chic anglais de James Darwen, Hermé, 1990.
2. Extrait des Poèmes de Morven le Gaëlique.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Accessoires
commenter cet article

commentaires

Julien Scavini 09/12/2010 09:58


Ahahaha je vous démasque cher Chouan! En fait, vous êtes James Darwen réfugié en pays nantais!!!

Je viens de dénicher l'ouvrage clef de notre culture sartoriale anglaise, et j'ai passé une bonne partie de la nuit à bien rigoler!

Effectivement, le chapeau melon me donne un petit côté 'charly' qui me fait assez rigoler (notez mon sourire sur les photos)... Mais si le gentleman pousse un peu son côté Charly par humour, au
fond, c'est presque de la sprezzatura non??? j'ai bien lu? ;)


franck 06/12/2010 22:05


chouan,

permettez cette petite citation pour prendre la défense des jeunes gens portant mal à propos des chapeaux; qu'ils soient de mauvaise facture, mal assortis ou encore melon:

"les jeunes ont le devoir de se tromper"
hugo pratt.

franck


Le Chouan 07/12/2010 20:39



C'est très vrai.



philippe booch 05/12/2010 19:01


Oui, en effet, la mode est aux chapeaux... portés par des gens qui n'osent pas porter "vraiment" le chapeau.
Ainsi, ces jeunes gens sont affublés de choses apparentées à des "pork pie hat", qui semblent n'engager à rien, qui sont portées de façon "marrante", avec n'importe quoi, n'importe comment.

Cela étant, je suis toujours à la recherche d'un vrai trilby et suis preneur d'adresse.


L'Amateur professionnel 04/12/2010 23:37


Ah l'habit à la française du XVIIIe siècle !... Aux antipodes de la conception que nous nous faisons tous (du moins sur ce blog) de l'élégance. Et pourtant...

Je me souviens que, dans les années quatre-vingt, certains avaient cru bon de remettre le XVIIIe à la mode en arborant des gilets chamarrés... Il m'arrive encore, d'ailleurs, de voir de tels
gilets, parfois, à l'occasion de mariages ou de baptêmes. Terrifiant. Là encore, total look ou rien.

Quant au bowler, j'admire ceux qui le portent. Je n'oserais jamais. A moins, peut-être, de me laisser pousser la moustache.


Julien Scavini 04/12/2010 13:51


Pas de soucis ;) Et vous avez bien raison dans votre analyse: de la sobriété! Quoique lorsque je regarde Nicolas Le Floch, j'ai envie de redingotes colorées et brodées :o)


Orgel 04/12/2010 12:00


Oui, pardon, je ne connais pas cet homme qui m'a l'air au demeurant fort sympathique. Mais, ma foi, quand on s'expose sur internet, il ne faut pas s'attendre qu'à des louanges. Je trouve, en ce qui
concerne ce monsieur, que le but de l'élégance n'est pas atteint et que sa mise confine parfois au ridicule. Nous revenons toujours à la distinction entre les élégants et les dandies, et beaucoup
qui aimeraient ressembler à ceux-là ne finissent qu'à ressembler à ceux-ci. L'élégance masculine ne peut pas se départir de la sobriété.


Julien Scavini 03/12/2010 18:06


Orgel, ne soyez pas mauvaise langue avec Alexandre Boulet. J'ai eu l'occasion de le rencontrer chez Old England, et c'est un garçon très gentil, qui de surcroit m'a fait découvrir un site fabuleux
pour les faux cols (lui qui en porte aussi de temps à autres) : http://www.darcyclothing.com/shop/

Pas mal de chapeaux, dont le hombourg... je le trouve aussi très formel, mais j'aime mon melon :)


Le Chouan 05/12/2010 19:58



Pardon, Julien : je n'aime pas du tout le melon. Sir Hardy Amies, couturier de la Reine, disait (le propos est rapporté par James Darwen): "Il n'aurait jamais dû être porté à l'étranger,
jamais porté par les étrangers, et les Américains qui le font devraient être poursuivis." J'ajoute : il n'aurait jamais dû être porté par les Anglais. 


Le Hombourg ? C'était le chapeau de mon père. Avec, il était très élégant. Mais c'était mon père...



Patrick Lesueur 03/12/2010 16:55


Si l'on veut porter le chapeau avec dignité, et ainsi éviter toutes les catastrophes possibles du grand catalogue du mauvais goût, il faut à mon avis jouer au maximum le "total look" des décennies
trente-cinquante. Soit des vêtements traditionnels se mariant magnifiquement avec votre couvre-chef .Effectivement pas de cheveux longs,ou encore par pitié, l'infame chapeau de brousse australienne
en ville ! Actuellement je teste un chapeau melon de chez Lock, l'effet est étonnant.
Bien cordialement
Patrick Lesueur.


Virgile 03/12/2010 16:40


De même, je trouve que les chapeaux vont assez mal aux personnes ayant les cheveux longs, ne serait-ce qu'un peu trop longs.

Je trouve qu'il faut avoir les côtés bien dégagés (ou les cheveux plaqués) pour avoir l'air élégant avec un chapeau...et non avoir l'air d'un néo-hippie à l'instar de ce chanteur qui porte des
chapeaux toute l'année, Charlie Winston.

Amicalement,

Virgile de For The Discerning Few.


Orgel 03/12/2010 13:43


J'ai lu quelque part que ce monsieur était l'homme le plus élégant de France. Dans le genre chapeau con, il se pose un peu là, je trouve. Mais je suis méchant, pardonnez-moi.

http://a21.idata.over-blog.com/450x676/3/77/81/73/Alexandre-Boulet/6.jpg


L'Amateur professionnel 03/12/2010 09:40


"Petits bords, petit goût", James Darwen, notre maître à tous, dixit. C'est on ne peut plus vrai. Le pork pie, d'ailleurs, ne va vraiment bien qu'à Buster Keaton. Et encore.

J'avoue ne porter que le fedora et le panama. Et encore, rarement (surtout le panama !). J'ai souvent été tenté par le hombourg (le chapeau d'Anthony Eden) que je trouve très élégant, mais ne me
suis encore jamais décidé. Car il est tout de même très formel ce couvre-chef...

Par ailleurs, en regardant les illustrations que vous avez choisies pour votre billet, je me disais une fois de plus que les lunettes et le chapeau, décidément, ne font pas bon ménage.
Particulièrement les lunettes de soleil !


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories