Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:41

Les opticiens vivent bien. Logique quand on connaît les marges qu’ils se réservent. Les couturiers et designers ont compris l’avantage qu’ils pouvaient tirer d’un rapprochement avec les fabricants de lunettes : ils sont montés aux branches pour y poser leurs griffes ! Tant mieux pour eux tous. Les lunettes sont affreusement chères et la Sécurité sociale les rembourse très mal. Non contents de nous appauvrir, les opticiens nous enlaidissent. Tant pis pour nous.

Car les lunettes sont intrinsèquement hideuses : ça saute aux yeux ! A cela, pas de remède – ni la rareté de certaines matières (écaille de tortue, or), ni la multiplicité des formes et des couleurs. Ah ! les couleurs ! Elles peuvent faire perdre la raison ! Voyez Serge Moati et Jean-Pierre Coffe qui trouvent malin d’accorder la couleur de leurs lunettes à des éléments de leurs tenues. Jean-Pierre Coffe fait très, très fort avec ses hublots qui lui donnent l’air d’une vieille chouette. Même le chouan, naturellement enclin à aimer cet animal, reste coi.



Que n’a-t-on pas tenté pour changer l’image négative associée aux lunettes ! Vitrines de lunetiers conçues comme des vitrines de joailliers ; lunettes assimilées à des accessoires de mode (transfert cautionné par la signature du « créateur ») ; discours esthético-morphologique faussement légitimé par un statut d’opticien-visagiste bidon.

Les lunettes sont un baromètre de notre soumission inconsciente à la mode. Regardons les portraits de nos aînés. Combien de visages familiers ou célèbres défigurés par des prothèses oculaires à la mode du temps ! Le sens esthétique ne fait pas partie des prérogatives de l’intelligence. Une preuve :



Et combien de fois a-t-on essayé de nous faire croire que la laideur des lunettes appartenait à un passé définitivement révolu ? Les mensonges des publicitaires et des spécialistes du marketing n’abusent que ceux qui ont des yeux pour ne pas voir. On nous a chanté, voici quelques années, les louanges de lunettes rendues invisibles par la magie de la technique. Le concept avait de quoi séduire. Sauf que ces lunettes dites invisibles n’avaient qu’un défaut, celui de ne pas l’être ! A l’autre bout, on trouve le slogan d’un Alain Mikli : « Des lunettes pour voir autant que pour être vu… » Gare aux sigles. Nos nez ne sont pas des supports publicitaires ! Ne nous laissons pas voler deux fois. D’abord, en achetant des montures qui coûtent les yeux de la tête ; ensuite, en acceptant que leurs fabricants nous utilisent pour faire, à l’œil, leur publicité.

Nuançons. Les lunettes défigurent les beaux visages et peuvent donner du caractère aux visages quelconques. Alain Delon fait une contrepublicité à ses lunettes éponymes en posant avec elles.



Jean Anouilh avait opté pour des lunettes rondes. Grâce à elles, son visage banal prenait une expression lunaire. Bien vu de la part de l’auteur de L’Hurluberlu !



Imagine-t-on Le Corbusier sans ses grosses lunettes d’écaille noire ? Elles avaient fini par faire partie de lui et je ne suis pas sûr qu’il aurait gagné à les abandonner.



Les greffes parfaitement réussies sont toutefois exceptionnelles.

Le progrès a parfois du bon. Vive les lentilles ! Et à quand, accessible au plus grand nombre, cette opération magique qui a permis à un Michel Denisot par exemple de se libérer de l’esclavage des horribles lunettes ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires

L'éboueur 08/10/2009 20:57


Pour le plaisir, quelques images de l'excellente campagne de pub de Oogmerk :

http://www.popavenue.com/pub/illustration/oogmerk_opticians_advertisement_butcher_architect.jpg
http://www.popavenue.com/pub/illustration/oogmerk_opticians_advertisement_artist_butcher.jpg
http://www.popavenue.com/pub/illustration/oogmerk_opticians_advertisement_hells_angel_fashion_designer.jpg
http://www.popavenue.com/pub/illustration/oogmerk_opticians_advertisement_truck_driver_dr_professor.jpg

Le thème abordé est bien celui de la personnalité, Anouilh aurait fait un parfait exemple !


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories