Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 06:44

Sur Lapo Elkann, je sais le minimum. Il est le petit-fils de Gianni Agnelli. C’est un homme d’affaires. Le magazine Vanity Fair l’a classé en 2009 parmi les hommes les mieux habillés du monde. Ses tenues, voyantes, m’ont intrigué. Un récent numéro du magazine M (Le Monde) m’a permis de mieux comprendre : la journaliste Catherine Maliszewski y rapporte les propos de Lapo Elkann sur… sa voiture, une Fiat 500 Abarth :


fiat.jpg


« Je l’ai customisée. Elle est bleu Bugatti, car le bleu, c’est le ciel, la mer, l’océan. Je ne me sens jamais mieux qu’en contemplant l’eau, elle me permet de m’échapper pour imaginer, rêver, penser. C’est un bleu mat. L’une de mes activités préférées porte sur la recherche de nouvelles couleurs, et ce mat, j’y travaille depuis douze ans. L’intérieur est en denim, parce que le jean est une valeur démocratique. Cette voiture est plus basse que la normale, ce qui la rend plus rigide et donc plus nerveuse. Je l’ai allégée de 250 kg pour rouler plus vite (…) j’ai bien sûr amélioré sa sécurité avec des pince-freins en céramique. »

C’est donc cela : Lapo Elkann s’habille comme il roule ! Je veux dire qu’il se customise (1) ! On saisit mieux, alors, le chapeau fushia, les lunettes de toutes les couleurs, les bracelets en tous genres…


lapo-elkann-chapeau.jpg

lapo-elkann-lunettes-blanches.jpg 
lapo-elkhann-lunettes-bleues.jpg

 

La customisation ne porte pas que sur le vêtement et ses accessoires ; elle concerne aussi le corps : Lapo Elkann a les bras aussi tatoués que ceux d’un footballeur !

Une question demeure : que signifie cette customisation de soi-même ? Pour la voiture, c’est clair : chaque innovation ou transformation a été justifiée par Lapo Elkann lui-même (voir les extraits ci-dessus soulignés par mes soins). Mais pour ce qui est de son apparence ?... Lapo Elkann s’est-il exprimé sur le sujet ? L’envie m’a pris de retrouver par moi-même les raisons qui ont pu présider à ses choix ; mais ce qui était au départ un jeu s’est vite transformé en quête de l’impossible. Quel sens donner, par exemple, à ces mocassins bleu indigo à pompons portés avec un costume de ville que n’aurait pas renié son grand-père ?


lapo-elkhan-mocs-bleus.jpg

      
Oui, je sais, Lapo Elkann aime le bleu parce que le bleu,  « c’est le ciel »… Mais qui prétend avoir le ciel à ses pieds risque de déclencher la foudre !

Lapo Elkann me rappelle John Kennedy junior. Les fées et les dieux se penchèrent sur leurs deux berceaux. John John hier comme Lapo aujourd’hui se crut tout permis et l’un avant l’autre chercha par l'anticonformisme de ses tenues à s'émanciper d'un encombrant lignage :


john-kennedy-junior.jpg

Lapo-elkann-bonnet-def.jpg

 

Les jaloux seront rassurés : être le rejeton d’une famille mythique n’offre pas que des avantages. Comment trouver sa place quand on est le fils de John Kennedy ou le petit-fils de Gianni Agnelli ? La difficulté redouble quand, comme John Kennedy junior et Lapo Elkann, on descend d’ « icônes du style » et que, soi-même, on n’est pas insensible au sujet.

Deux possibilités s’offraient à Lapo Elkann pour se démarquer de son grand-père : ou adopter un style respectueux des codes et rompre avec les détournements et les décalages qu’affectionnait Gianni ; ou multiplier ceux-ci et passer d’une fantaisie contrôlée à une extravagance effrénée.

Lapo Elkann a choisi la seconde solution. Pour le meilleur, diront les uns ; pour le pire, diront les autres.

Pour juger du résultat, le mot élégance n’est pas approprié. Lapo Elkann se déguise plus qu’il ne s’habille. Son intention est clairement d’attirer l’attention sur sa personne, comme pour prouver – et se prouver – qu’il existe en tant que Lapo Elkann et non en tant que simple héritier. Un narcissisme aussi visible peut mettre mal à l’aise. Il n’est pas sans m’évoquer celui dont font preuve les candidats de télé-réalité, souvent issus  de milieux défavorisés : eux aussi chargent leur apparence de parler pour eux. L’ennui, c’est que leur apparence parle aussi mal qu’eux… Certes, Lapo Elkann a d’autres moyens, il a reçu une autre éducation. Mais les deux démarches sont-elles si éloignées ?

Entre Lapo Elkann et un loulou de banlieue, il y a plus qu’une ressemblance. Tous les deux aiment la fringue. Tous les deux sont tatoués. Et quand l’un costumise sa Fiat Abarth, l’autre, dès que revient le week-end, se livre à son occupation favorite : le tuning de sa Golf première génération !

Vous l’avez compris : les tenues de Lapo Elkann (ou plutôt ses « looks ») ne m’emballent pas plus que ça. Je les regarde comme des curiosités tout en admirant la qualité des tissus et des coupes. Je les préfère encore, toutefois, à l’absence de tenue dont il lui arrive de faire preuve quand les beaux jours reviennent. Allez ! Vite ! des fringues sur Lapo ! 


lapo-elkhann-st-tropez.jpg

A chacun son snobisme : celui du jeune patricien, c’est de faire peuple...

__________________________________________________________________________________
1. Customiser : personnaliser à son goût sa voiture en y ajoutant des accessoires.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

John 01/10/2012 21:04

Bonjour, je lis votre audacieux blog depuis plusieurs mois sans avoir osé franchir le pas du premier commentaire...
Me voici donc réparant ce manquement à mon devoir :
Le sieur Lapo possède également une 599 GTB Fiorano affublée d'un intérieur du même acabit (une bonne manière de préparer le terrain en faveur du programme One-To-One de Ferrari). Si à tout hasard
vous cherchiez une source d'inspiration automobilistique quelle qu'en soit l'époque, je serais heureux d'en devenir votre serviteur.


Bien à vous.

Le Chouan 09/10/2012 20:45



Merci de votre proposition ! 



philippe booch 06/09/2012 07:34

Qui veut la peau d'Elkann ?
Elkann voyons !

Ravi de vous relire.

Le Chouan 06/09/2012 19:02



Lapo a un regard très triste.


Ravi de vous retrouver !



Massimiliano Mocchia di Coggiola 05/09/2012 10:18

Bonjour,
Je voudrais souligner que Lapo a hérité du garde-robe de son grand pére, normal que certains vestons et costumes soient de belle qualitée.

Jean-Philippe 03/09/2012 10:38

Je suis parfaitement d'accord avec cette analyse!
Il suffit de regarder son frère John pour avoir la confirmation que l'éducation n'explique pas le style...
Tout comme le prince Harry, Lapo a vu son frère hériter du trône.
Il demeure un problème: comment exister avec l'étiquette du second quand on a été élevé dans le culte de l'excellence?
En criant à la face du monde combien on est différent...
Et comme un enfant criant à une mère indifférente "Regarde moi! Aime moi!", Lapo crie à la face du monde..."Regardez moi! Aimez moi!"

Jules S. 02/09/2012 13:58

Cher Chouan des villes, votre pensée et votre style sont pour moi le nectar de la blogosphère, je tenais à vous le dire. (Je vous ai découvert juste après le billet daté du 15 juillet dernier, vous
ai attendu tout ce temps et suis enchanté de votre retour.) Bien à vous.
Jules S.

franck 01/09/2012 11:24

chouan,

lapo a un frère aîné john, président de fiat et de la juventus entre autres responsabilités.

john avec son visage viscontien et son élégance classique, discrète et de bon ton, au style bonne société turinoise, n'interresse jamais par sa sobriété les commentateurs de l'élégance masculine,
comme quoi...

heureux de votre retour.

franck

Le Chouan 01/09/2012 12:47



Cher Franck,


La comparaison des deux frères aurait fourni en effet une approche intéressante...


Je m'en veux un peu de n'y avoir pas songé !


Heureux de vous retrouver !


 


Amitiés,



Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories