Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 06:51

S’il est un look (appelons ça comme ça) aux antipodes de l’élégance, c’est bien le look rock. Cuir, noir, tatouages, blousons, bagues, tee-shirt, jean, santiags… toute cette panoplie, déjà laide portée par un jeune homme, devient franchement grotesque sur une personne âgée.

Car les rockers aussi vieillissent. Les plus célèbres d’entre eux se sont presque tous embourgeoisés. Ils font fructifier au mieux leur fortune ; ils vivent retranchés dans des propriétés sécurisées ; ils font flamber, à l’occasion de « retours » savamment orchestrés, le montant de leurs cachets. Plus d’un million d’euros, par exemple, pour un concert de Bruce Springsteen.

Des bourgeois, certes, mais qui ne veulent surtout pas le paraître. A le voir, imaginerait-on Mick Jagger châtelain de Touraine ? Et pourtant…

Le rocker du troisième âge tient à son look. Impossible pour lui de renoncer à ce qui fait partie de son ADN – de sa rock n’ roll attitude. Mais, en n’évoluant pas, sa panoplie ne fait que mieux ressortir les outrages du temps. Et contre ceux-ci, rocker ou pas, il n’y a pas grand-chose à faire.

La teinture…


rod-stewart.jpg Rod Stewart

 

… la moumoute…

 

dick-rivers.jpgDick Rivers

 

… la chirurgie esthétique...


johnny-halliday.jpgJohnny Hallyday

 

... ne suffisent pas à sauver les apparences. 

Or, si la vieillesse est un drame pour la plupart d’entre nous, elle se transforme en tragédie dans le cas d’un rocker. Le rock, en effet, c’est l’exaltation de la jeunesse. Cette donnée est si importante qu’on peut se demander si un vrai rocker n’est pas un rocker mort jeune. Imagine-t-on Jim Morrison sexagénaire ? Son visage peu structuré aurait d’ailleurs presque sûrement mal vieilli.


jim-morrison.jpg

 

Si j’étais cynique, je paraphraserais ainsi l’adresse posthume de René Char à Arthur Rimbaud : « Tu as bien fait de mourir, Jim Morrison ! » Au vrai, une telle phrase ne saurait choquer un vrai rocker : la mort précoce fait partie des fantasmes du rock. En 1965, dans My generation, Roger Daltrey, l’ange blond des Who, proclamait : « J’espère mourir avant d’être vieux. »


roger-daltrey-jeune.jpg

 

Les dieux du rock ne l’ont pas entendu de cette oreille (… le rock plein les tympans, c’est entendu, ça rend sourd ). Voyez à quoi il ressemble aujourd’hui :

 

roger-daltrey.jpgUn faux air de Bill Clinton...

 

Le rock, c’est aussi le sexe. Chanter le sexe à vingt ans, ça passe, mais à soixante ou soixante-dix-ans, c’est – si j’ose dire – beaucoup plus dur… Voir aujourd’hui Johnny Halliday, monté sur hanches artificielles, remuer du pelvis comme Elvis en chantant « Que je t’aime » peut mettre mal à l’aise. Il y a dans cette chanson quelques vers (« Quand tes mains voudraient bien / Quand tes doigts n’osent pas / Quand ta pudeur dit non / D’une toute petite voix ») qui pourraient vite le faire passer pour un vieux dégoûtant. Surtout s’il lui prenait l’envie de les chanter les yeux dans les yeux d’une spectatrice dont l’âge ferait à peine la moitié de celui de Laeticia...

Le rock, c’est encore (peut-être) Satan. Toute une littérature a été consacrée à cette brûlante question. Je me souviens d’un livre qui, dans un certain milieu, avait fait grand bruit au début des années 80. Il était écrit par un prêtre québécois. On pouvait se le procurer dans toutes les librairies (bonnes, forcément) des monastères. La thèse défendue était que le rock faisait la promotion des drogues et du suicide, qu’il violait les consciences à l’aide de messages subliminaux et qu’il poursuivait un but : la glorification de Satan. On y apprenait, par exemple, que sous l’influence de la sorcière Marianne Faithfull, Mick Jagger s’était consacré au démon et que des chansons apparemment anodines (entre autres, « Hôtel California » des Eagles) dissimulaient en réalité de dangereux messages antichrétiens.

Ce livre, c’était un peu Durtal au pays du rock. Mais si le héros de Huysmans rencontre Dieu après avoir connu la tentation diabolique, notre pauvre prêtre québécois a fini, lui, par… se suicider ! Epilogue troublant qui aurait pu recevoir pour titre : « La vengeance de Satan ! »

Les rockers, créatures du diable ? S’ils l’étaient, leur Maître ne leur aurait-il pas confié le secret de la jeunesse éternelle ? Leurs nombreux excès, les vieux rockers les portent sur leur visage. Ce sont des Dorian Gray sans le portrait magique. Sur un pastiche moderne d’une cathédrale gothique, certaines têtes de vieux rockers feraient en tout cas des gargouilles très convaincantes :


mike-jagger.jpgMick Jagger


keith-richard.jpg Keith Richards
 

 iggy-pop-def.jpgIggy Pop

 

Les vieux rockers nous livrent à leur corps défendant une leçon d’élégance essentielle : l’élégance consiste à adapter sa mise à son âge – et non l’inverse.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

Maestracci Serge 18/10/2014 02:45

J'aime votre article et il apporte de l'huile à ma peinture. Je suis peintre, je peins actuellement une série sur le rock et le temps qui passe, ce que vous dites est très pertinent.
Serge Maestracci

Augustus 27/10/2012 17:03

Cher frère Chouan,
Un grand merci pour ton bon sens et l'ensemble de ton oeuvre! Elle devrait d'ailleurs être reconnue d'utilité publique.
Je te suis depuis l'admirable comparaison de style entre Cary Grant et P. Daddy, publiée en Sept. 09, article que je recommande.
A çhés fàetes.
A

Toukandèle 14/10/2012 13:08

Cher Chouan,
Une fois de plus en accord avec vous.
La jeunesse est un état fugace et passager dont tout le monde guérit très vite.
Les âges adulte, mûr, âgé, vieillard (appelés "senior" pour les deux derniers selon le politiquement correct qui ne dit pas les réalités) sont le fluide de la vie; ceux qui le redoutent ou le
réfutent sont pathétiques.

GiZeus 08/10/2012 10:44

Eh bien Chouan je ne peux qu'adhérer à votre discours.

GiZeus 06/10/2012 16:25

Vous avez visé juste Chouan, mais pas autant que vous le pensez. La jeunesse ne se confine pas toujours dans ce déploiement bestial que vous semblez redouter. Pour moi il y a certains élans de vie
qui doivent se libérer pour libérer l'homme, loin des bonnes manières que la société nous inculque (je ne fais pas du du respect d'autrui). C'est pourquoi je voulais votre regard sur la jeunesse et
sur ce que vous lui reprochez en particulier.

Le Chouan 06/10/2012 20:33



… Je me demande si vous ne m’imaginez pas plus âgé que je ne suis !


Pour moi, être jeune n’est pas intrinsèquement une qualité. C’est un état passager (« On m’a vu ce que vous êtes, / Vous serez ce que je suis », disait Corneille) qui a ses
avantages et ses inconvénients.


Je n’ai aucun reproche à faire à la jeunesse – bien sûr. Je peux, en revanche, regretter que, faute d’éducation et de culture, certains jeunes ne tirent pas mieux parti de leurs avantages.


Ici, je pense surtout aux jeunes filles. Combien de fois ai-je été choqué en entendant parler des jeunes filles au physique pourtant charmant ? Le ton, le vocabulaire – tout était vulgaire
et, pour ainsi dire, masculin…


Tous les arts sont pleins du mythe de la jeune fille magique. Nos jeunes filles actuelles ne perdraient rien à l’apprendre. Elles y gagneraient même beaucoup en séduction !



Muskar 05/10/2012 23:57

Eddy Mitchell s'en sort plutôt bien.

Le Chouan 06/10/2012 14:47



Vous trouvez ?



GiZeus 05/10/2012 11:33

Bonjour Chouan,
Par simple curiosité, auriez-vous une certaine animosité envers l'"exaltation de la jeunesse" ? Oscar Wilde lui-même disait qu'il sacrifierait tout pour redevenir jeune, sauf se lever tôt le matin.

Le Chouan 05/10/2012 20:41



Bonsoir Gizeus,


Par simple curiosité, vous avez quel âge ?



cc 04/10/2012 21:19

Cher chouan
je viens de lire vos deux derniers articles à la suite, pouvez vous me rappeler le nom du groupe de rock, dans lequel Albin Chalandon se produisait
Keep rocking

nicolas 04/10/2012 19:31

Vendredi soir dernier, j'ai croisé Satan* lui-même! C'était dans le caverneux (quoique nouveau!) sous-sol du Bon Marché. Je vous le donne en mille, c'était au rayon...Prada!
J'en fus diablement surpris mais aussi fort ému, ma foi.

*Sir Mick Jagger

Benjamin 03/10/2012 20:06

L'une des exceptions notables reste justement quelqu'un qui n'a pas attendu de vieillir pour se tenir à distance des habillements excentriques de ses compagnons : Charlie Watts, sur bon nombre de
clichés, fait esthétiquement bande à part et cette impression n'a fait que s'amplifier, justement pour les raisons que vous citez.

Le Chouan 03/10/2012 20:48



Oui. Il est différent. Comme vous dites, "il fait esthétiquement bande à part".



Daniel Arras 03/10/2012 11:34

Bonjour Monsieur le Chouan,
Je suis votre blog depuis déjà quelques mois, et quel régale, mais c'est la première fois que je poste un commentaire, juste pour vous signaler que vous avez écorché le noms des deux Rolling
Stones, Mick Jagger et Keith Richards.
Cordialement,

Le Chouan 03/10/2012 12:20



Merci ! Je corrige.


A ma décharge il faut dire qu'ils ne font pas partie de mes intimes...



Bassompierre 03/10/2012 11:03

Comme toujours, très amusant et très convaincant ! Merci

Gannierr d'Estroyes 03/10/2012 07:31

Vous avez comme d'habitude mis dans le mille. Le contre exemple de cette clique ? Brian Ferry.

Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories