Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 06:25

Etre catho serait tendance. Alix de Saint-André, ex Canal+ et actuellement journaliste au très progressiste Elle, a raconté dans En avant, route ! son pèlerinage à Compostelle, et Thierry Bizot, prospère producteur de télévision, dans Catholique anonyme, sa conversion. Thierry Ardisson évoque avec le même naturel sa fréquentation des églises et des boîtes échangistes. Steve Gunnel, ancien membre du boys band Alliage, fait régulièrement la tournée des lycées pour témoigner de sa foi. Frigide Barjot, inoubliable interprète de Fais-moi l’amour avec deux doigts et femme de l’échotier people de Voici, se revendique groupie de Benoît XVI. Il y a quelques semaines, elle animait, en compagnie de la pornographe Catherine Millet, une « tente de l’amour » à l’occasion du « Parvis des Gentils » devant Notre-Dame. Les Prêtres, coachés par le sémillant Monseigneur di Falco, ont battu des records de ventes et le film Des Dieux et des hommes de l’agnostique, sinon athée, Xavier Beauvois a fait un carton.


frigide-barjot.jpgFrigide barjot et son mari Basile de Koch

 

Voilà pour les paillettes médiatiques.

La réalité dominicale est moins exotique. Eglises presque vides. Assistance se partageant entre personnes âgées et familles bourgeoises BCBG. Tous les membres de celles-ci invariablement souriants – parce que, n’est-ce pas, chaque minute de vie est un don de Dieu et que Jésus a vaincu la mort.

Le janséniste Pascal doit se retourner dans sa tombe, pour qui le Christ était à l’agonie jusqu’à la fin du monde et qui écrivit ces lignes définitives et glaçantes : « Le dernier acte est sanglant, quelque belle que soit la comédie en tout le reste : on jette de la terre sur la tête et en voilà pour jamais. »

Il ne manquerait plus que la mode s’en mêle. Mais c’est fait ! Il était temps, notez-le bien : encore un peu et vous m’auriez reproché de sortir de mon sujet. Dans un récent L’Express Style, la renifleuse de tendances Elvira Masson écrivait : « Catho et cathotte 2011 sont parfaitement dans l’air du temps, misant sur la qualité des matières et faisant triompher travaux manuels, recyclage et vintage. Ils ne cèdent pas au diktat des marques et (…) jouent l’équilibre entre fringues neuves et pièces de braderie. » Et encore : « (…) la cathotte 2011 n’est pas forcément habillée comme un sac. Par sac, on entend : pantacourt, mocassin à picots et chouchou-queue de cheval basse. Naturellement, la mode n’est pas sa priorité. Mais, à sa manière raisonnée et intemporelle, elle va, par-delà la tendance, à l’essence du style. Ca tombe bien. Le monacal chic a le vent en poupe. Fait de sobriété, de chemise blanche et de jean bleu marine, de beige et de grège, de cuir naturel, de duffle-coat  bien coupé, bref une allure prisée par l’air du temps, quelque part entre Céline et APC. »

Si j’ai bien compris, le catho suit moins la mode qu’il n’est rattrapé par elle. Il sera donc dépassé d’ici peu – s’il ne l’a pas déjà été entre le moment où j’ai écrit ces lignes et celui où vous les lisez.

Et Benoît XVI dans tout ça ? Notre modeuse n’en dit mot. Par respect, c’est peu probable. Par désintérêt, plus sûrement. Benoît XVI, icône du style catho ? Il recycle à sa manière : on l’a vu ressortir des placards du Vatican quelques pièces très vintage – la cape de velours rouge décorée d’hermine, le galero, ce chapeau rond d’été à larges bords, ou encore le camauro, un bonnet d’hiver prisé par les papes… au XVIIe siècle.


Benoit-XVI-galero.jpg

 

benoit-XVI-camauro.gif

 

Le vêtement pour Benoît XVI ? Une manière d’affirmer son goût pour la tradition. Par les temps qui courent, un signe de contradiction.

La mode musulmane succèdera-t-elle l’hiver prochain à la mode catho ? Si j’étais styliste (… ce qu’à Dieu ne plaise !) et opposé à la récente interdiction faite aux mères de famille musulmanes de porter un voile lors des sorties scolaires, je ferais tout pour relancer le foulard.

 

BB-foulard.jpgLe foulard, un accessoire à la mode dans les années 60

 

J’imagine déjà nos autorités responsables tenter de faire le tri entre les mères musulmanes voilées et les mères fashionistas en foulard. Non au voile islamique ! Oui au fichu tendance ! Face à pareil casse-tête, la casuistique laïque de notre ministre de l’Education nationale serait mise à rude épreuve. Une réjouissssante pagaille en perspective ! 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires

Le Chiffre 18/03/2013 22:22

Bonjour, d'où provient cette jolie image de femme à foulard ? Du film En cas de malheur peut-être ?

Hebe 05/06/2011 16:47


Mon Dieu!
Le chouan des villes, contrairement à son cousin des campagnes, ne serait-il qu'un sans-culotte?
Je n'ose l'imaginer.


Le Chouan 11/06/2011 23:39



Ne l'imaginez donc pas !


Je confesse l'agacement que me cause un certain catholicisme béat. Conséquence, sans doute, d'une éducation anachroniquement janséniste.



x 03/06/2011 23:49


Forcément si on réduit les cathos à ceux de St François-Xavier ou Nicolas du Chardonnet...


philippe booch 03/06/2011 10:20


Le fichu, le carré, portés comme cela, avec des yeux comme ceux-là, c'est plutôt très joli en effet.


Julien Scavini 02/06/2011 22:59


Oh lala, la pépite inattendue de l'année je crois. Que voilà une billet que j'aime! Merci pour ce petit moment de plaisir intellectuel.

Et merci aussi pour ces photos du pape, accessoirisé comme je l'aime :)


Olivier 02/06/2011 13:12


Tout cela est bel et bon. Et quant à moi, jamais je ne vous reprocherai de sortir du sujet. Mais j'avoue regretter l'absence d'extraits de bulles, d'homélies ou d'exhortations papales, qui, je
pense, auraient enrichi le contenu de ce billet.


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories