Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 06:55

theo-v-rysselberghe-auto-gi.jpg

 

Cet autoportrait de Théo van Rysselberghe me plaît bien. Et à plus d'un titre : pour des raisons picturales, qui n'ont pas lieu d'être évoquées ici, et aussi pour des raisons vestimentaires.

Ce qui me retient, c'est ce gilet vert (le titre le mentionne : « Autoportrait au gilet vert ») qui se marie harmonieusement avec l'aubergine de la veste. Prenons garde toutefois à la transformation que le scanner fait subir aux couleurs : l'aubergine est peut-être un marron, ce qui, d'ailleurs. serait encore plus heureux.

Le gilet de couleur : voilà une pièce qui mériterait d'être redécouverte. Encore faut-il que la texture du gilet soit compatible avec celle de la veste. Le tissu de celle-ci ne devra jamais être plus fin que celui du gilet. La combinaison la plus réussie consiste à additionner des matières assez épaisses : veste coupée dans un tweed opulent + gilet de velours par exemple.

Tel est le cas sur ce cliché représentant Tolkien et paru dans un récent Monde des livres.


tolkien-rouge.jpg

 

Il faut aussi faire très attention au choix de la couleur : pas de couleurs trop vives - mais des couleurs riches et comme amorties.

Bizarrement, sur d'autres reproductions de ce cliché, le gilet de Tolkien est... vert.
 

 tolkien-vert-copie-1.jpg

 

Ce n'est pas la seule étrangeté concernant cette photo : pour Le Monde, elle daterait des années soixante mais pour Wikipédia, elle aurait été prise en 1973, peu avant le décès de Tolkien. Celui-ci serait appuyé contre « le tronc d'un pin noir du jardin botanique de l'université d'Oxford qu'il aimait particulièrement » (Quoi ? l'université d'Oxford ? son jardin botanique ? le pin noir ?...)

Je reviens à mon gilet de couleur. Si vous voulez vous en procurer un, il vous faudra recourir aux services d'un tailleur. Ce genre de produit absolument démodé est introuvable en PAP; et si, par miracle, vous en dénichiez un qui vous plaise, il risquerait tout de même de ne pas vous aller. Tous les tailleurs vous le diront, le gilet est un vêtement beaucoup plus complexe à réaliser qu'il n'y paraît. Touchant au corps, il ne souffre aucune approximation. Le sur mesure est une quasi nécessité.

Le cardigan peut toutefois offrir une alternative pratique et moins onéreuse. On en trouve de toutes les couleurs. Lors de l’achat, privilégier un boutonnage haut ; veiller à ce que le col ne baille pas ; choisir un modèle assez court, à porter, le dernier bouton ouvert, sur un pantalon à taille haute afin de ne rien laisser apparaître de la chemise.

… Je regarde mon article : Théo van Rysselberghe, Tolkien… Pour sûr, mes modèles sont moins rock and roll qu'Iggy Pop et Mick Jagger, ou moins sexy qu'un David Beckam tatouéMais qui cela peut-il bien gêner sinon ceux qui confondent élégance et mode ? Soit aucun d’entre vous.

Et puis, n'est-ce pas aussi pour mon côté suranné que vous m'aimez ? Hein ? Hein ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Accessoires
commenter cet article

commentaires

Victor Hoet 15/10/2012 17:03

Cher Chouan,
vous proposez, en guise d'alternative au gilet, le cardigan. Je serais intéressé de connaître votre avis sur le pull sans manche (à col en V) comme autre substitut. Pour ma part, j'aime assez le
contraste en matière d'étoffe, qui ajoute une certaine décontraction à une mise.

Le Chouan 16/10/2012 16:21



Le pull sans manches, bien sûr. A condition de ne jamais tomber la veste. Même contrainte, d'ailleurs, avec un gilet.



Archibald 10/10/2012 13:09

Cette photo trouvée sur un blog espagnol laisse présager d'une colorisation :
http://2.bp.blogspot.com/-ubwLDoFvXlw/UDAMSbBGV2I/AAAAAAAAAKE/btYXAHEGuFs/s1600/Tolkien_edit_3.jpg

Théorie confirmée par le cliché original de Billett Potter :
http://www.tolkienlibrary.com/tolkien-book-store/images/CLP0159.jpg

Celui-ci fut envoyé, accompagné d'une lettre manuscrite, à Patrick Hunt, le 25 janvier 1973 (http://www.tolkienlibrary.com/tolkien-book-store/images/CLP0159b.jpg). Ni la date exacte, ni le lieu ne
sont connus. Cependant, cette autre photo – curieusement similaire – prise par Michael Tolkien en 1973 dans le jardin botanique de l'université d'Oxford
(http://1.bp.blogspot.com/-XHV9l92x7BM/TgsKlZ-GwAI/AAAAAAAABBs/uAfJZQv6q08/s1600/tolkien-photo-m-tolkien-8-9-1973.jpg) permet de conjecturer date et lieu.

Le cliché de Billett Potter fut colorisé en 1974 à l'occasion de la parution du « J.R.R Tolkien Calendar » (http://www.tolkienbooks.net/images/main/1974calendar.gif)

Par ailleurs, s'il vous prend l'envie d'écrire un billet sur Tolkien, voici quelques clichés moins connus :
hhttp://www.topfoto.co.uk/gallery/jrrtolkien/index.html?utm_medium=email&utm_campaign=JRR+Tolkien+The+Hobbit+Exclusive&utm_content=JRR+Tolkien+The+Hobbit+Exclusive+CID_5e4759063e93cdb2aefeee15f92ea2e4&utm_source=Email+marketing+software&utm_term=Click+here+for+JRR+Tolkien
http://thehogshead.org/wp-content/uploads/2008/11/jrr-tolkien.jpg

Le Chouan 10/10/2012 15:29



Quelle érudition !


Sur Tolkien, voilà un Archibald ad hoc !



Julien Scavini 10/10/2012 10:54

Ah Tolkien et ce gilet. Cela me rappelle mon article sur ses hobbits et leurs habits 'vieille Angleterre'. J'en connais un qui devrait vraiment écrire sur la vie en Terre du Milieu ;) @lpde

philippe booch 10/10/2012 07:39

Antoine de Caune et Karl Zéro, à l'époque du Canal + flamboyant arboraient chaque soir des tenues agrémentées de gilets. Parfois ils étaient même assez élégants, pas toujours, l'inspiration était
souvent un peu trop florale, trop Kenzo... ou assimilé.
Mais il faut croire que cela n'ait pas permis de lancer une mode.

C'est vrai que c'est bien le gilet vert.

Torlak 09/10/2012 12:12

Assurément !

Olivier 09/10/2012 09:55

Je confirme : j'aime vos billets, cher Chouan. Ce sont les seuls que je lis encore sur ce sujet, avec ceux de Julien Scavini.

Petite précision : certaines maisons britanniques vendent encore aujourd'hui des gilets de couleur très convenables. Parmi elles, Cordings. Bien sûr, il faut éviter les gilets fleuris et chamarrés
qu'arborent certains Anglais à l'occasion de leurs noces !

Je suis moi-même adepte du gilet sable, en lin ou en laine, droit ou croisé selon la saison, et si possible muni d'un col à revers. Parfait par exemple sur un pantalon de flanelle grise et sous une
veste foncée, avec une chemise à col contrasté blanc, en une sorte de substitut moderne du morning suit, lui-même inspiré des tenues cavalières du début du XIXe siècle.

Par ailleurs, le gilet à carreaux Tattersall est une jolie chose également. Mais à revêtir avec circonspection.

Sinon, je vous rejoins entièrement sur les tonalités sourdes. Ce d'autant plus que le gilet de couleur doit être envisagé de la même manière qu'une "odd jacket" : il concourt à mettre la dernière
touche à une tenue informelle, plutôt campagnarde, à l'image d'ailleurs de ce beau portrait de Tolkien. À utiliser avec doigté avec une costume donc !

Bonne journée, cher Chouan. Merci encore de vos articles, et bravo pour cette nouvelle rubrique consacrée aux tenues d'avant-guerre !

Le Chouan 09/10/2012 20:48



Ravi de ce retour !


Le gilet sable, oui. Je crois me souvenir que SC avait consacré un billet à ce sujet.


Vous oubliez Le Paradigme de l'élégance, dont les textes sont construits et argumentés.


Amitiés.



Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories