Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 06:23

Vous connaissez ma curiosité pour les artistes en général et pour les écrivains en particulier. En ce bel aujourd’hui printanier, je vous invite à partir à la rencontre de quelques écrivains élégants d’autrefois. Le sujet est vaste. Un choix s’impose, subjectif et arbitraire comme tous les choix.

Aux Etats-Unis, il y eut Scott Fitzgerald, autrement plus élégant que son héros le plus célèbre, le nouveau riche Gatsby.


scott-fitzgerald.jpg

 

Citons aussi Dashiell Hammett, à l’élégance très « cinématographique ». « Il avait, disait Vladimir Pozner, dans sa démarche et sa façon de s’habiller une sorte de nonchalante élégance. »

 

dashiell-hammett.jpg

 

En Angleterre, plusieurs noms viennent à l’esprit. Je n’en citerai que deux – TS Eliot, dont James Darwen  nous apprend qu’« (il) se faisait régulièrement couper trois costumes droits, identiques dans le même tissu sombre. De lui son tailleur disait : " Un homme remarquable Mr Eliot, jamais d’excès. " »

 

t-s-eliot-def.jpg

 

… et Sommerset Maugham, aux mises et aux poses un tantinet précieuses.

 

somerset-maugham.jpg

 

En Italie, autre terre d’élégance, une figure domine, celle du dandy Gabriele d’Annunzio. Les tenues sont datées, mais, à qui sait y être attentif, elles réservent de belles surprises.

 

d-annunzio-def.jpg

 

Et les écrivains français ? Beaucoup de nos « gens de lettres » ressemblaient à des bourgeois bien mis. La chose n'a du reste rien d'étonnant puisque, bourgeois, ces écrivains l'étaient presque tous. Les exemples sont nombreux.

Jacques de Lacretelle, dont Paul Morand, son ami, disait que, jeune, il avait été la beauté même :

 

jacques-de-lacretelle.jpg

 

Pierre Jean Jouve, qui dissimulait les tourments de son âme sous une apparence austère :

 

pierre-jean-jouve.jpg

 

François Mauriac, aux allures de Grand Français – son corps maigre flottant toujours un peu dans des étoffes luxueuses :

 

francois-mauriac-ec.jpg

 

André Maurois, à l'apparence d'un banquier :

 

andre-maurois.jpg

 

Michel Leiris, qui conçut l’élégance comme parade à sa névrose alors qu’elle en était un symptôme :

 

michel-leiris.jpg

 

Roger Nimier qui, par réaction au laisser-aller des existentialistes germanopratins, choisit  très tôt de se vêtir « en vieux » :

 

roger-nimier-cartier-bresson.jpg
Photo : Cartier-Bresson

 

Certains, sur un fond de conformisme, posaient ici ou là quelques notes d’originalité.

Sur le tard, Albert Cohen, adepte des costumes trois pièces, porta le monocle et Paul Morand, qui eut toute sa vie le souci de son apparence, osa la chemise colorée :

 

paul_morand-chemise-jaune.jpg

 

Saint-John Perse aimait à s’auréoler de grands chapeaux de paille ; « Fais le choix, disait-il, d’un grand chapeau dont on séduit le bord. L’œil recule d’un siècle aux provinces de l’âme.» (Anabase)

Lui et Morand furent des adeptes du nœud papillon :

 

st-john-perse.jpgSaint John Perse

 

… comme Roger Martin du Gard, Jacques Chardonne et le Belge Georges Simenon :

 

roger-lartin-du-gard.jpg

Roger Martin du Gard


jacques-chardonne.jpg

Jacques Chardonne


georgessimenon.jpg

Georges Simenon    

 

Il n’est sans doute pas inutile de rappeler que Saint John Perse (de son vrai nom Alexis Leger), Morand et Cohen furent des diplomates. En ce temps-là, la dimension représentative de cette fonction obligeait

J’hésite à inclure ici la figure d’un autre diplomate : Romain Gary. Il n’est certes pas impossible de trouver des clichés montrant un Gary élégant ; mais, ce qui frappe surtout, ce fut sa recherche du spectaculaire et ses innombrables métamorphoses.

 

romain-gary-gilet.jpg

 

Je le rapprocherais volontiers d’Hemingway, que, bizarrement, j’ai vu sacrer « icône du style » par quelques magazines de mode. L’un comme l’autre étaient des « caméléons » - à la recherche d’eux-mêmes à travers leurs apparences multiples. L’un comme l’autre, par ailleurs, chantres de la virilité et, débordés par leurs contradictions, succombant à la tentation du suicide.

Quelques auteurs ont cherché à ce que leur apparence marque plus nettement leur singularité d’artistes.

Il y eut Gide, dont j’ai parlé une autre fois, et ses étranges couvre-chef :

 

andre-gide-154.jpg

 

Il y eut Sacha Guitry, aussi théâtral à la ville qu’à la scène, qui s’habillait moins qu’il ne se costumait :

 

sacha-guitry.jpg

 

Hélas, à partir des années 50, la mise des écrivains va peu à peu se « prolétariser ». Sartre, d’origine bourgeoise, embrasse la cause du peuple en enfilant canadienne, blouson et pull-over. Camus, d’extraction très modeste, fait de la résistance. Sur plusieurs clichés, il réussit même à atteindre l’élégance. Le trench lui allait très bien. S’il l’adopta, ce fut sans doute pour accentuer une certaine ressemblance avec Humphrey Bogart. Roger Grenier disait : « Si on me demande de parler de lui, tout ce que je trouve à dire, ce sont des choses comme : " Il portait toujours un imperméable. " »

 

albert-camus.jpg

 

Les « nouveaux romanciers » affectionnent le pull à col roulé, Alain Robbe-Grillet en tête.

 

alain-robbe-grillt.jpg

 

J’ai sous les yeux le livre Miroirs, publié en 1973, qui regroupe quatre-vingt-trois portraits d’écrivains signés Edouard Boubat. La plupart des tenues sont affreuses.

Depuis, les choses ne se sont pas arrangées. Maintenant, c’est le triomphe de l’écrivain looké « geek », tel Alexandre Jardin :

 

alexandre-jardin.jpgPhoto : Maciek Pozoga

 

… Terrible ! Un cliché à vous ficher votre bel aujourd’hui par terre ! 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

Muskar 02/05/2014 22:35

D'Annunzio est à mon sens nettement en tête, du moins en matière d'élégance vestimentaire.

Xavier 24/04/2014 19:40

Lorsque ma motivation et mon emploi du temps le permettront, je tenterais de rédiger un article sur le style de quelques jazzmen. Je vous enverrai ce dernier par mail.

Bien à vous cher Chouan.

Le Chouan 24/04/2014 19:55



Parfait !



Xavier 22/04/2014 20:24

Voici cher chouan, quelques belles photographies de musiciens que j'apprécie :

Le trompettiste Lee Morgan, sans doute inspiré ici par la sprezzatura :

http://bopandbeyond.files.wordpress.com/2010/03/leemorgan.jpg

Antônio Carlos Jobim, génie de la musique brésilienne et plus particulièrement de la Bossa nova. Élégance et décontraction :

https://farm3.staticflickr.com/2836/9459967277_28acb14397_b.jpg

Dexter Gordon avec, sur la pochette de cet album, une chemise "pin collar" :

http://www.audiophilereferencerecordings.com.au/media/catalog/product/cache/1/image/1000x1000/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/d/e/dexter_gordon____4fba57ac848dd.jpg

Et pour terminer, deux autres génies de la Bossa nova, João Gilberto (à droite) et João Donato (à gauche) dans les rues de Copacabana en 1957 :

http://3.bp.blogspot.com/-oFa7eUtyM4A/Tc2pyzw6RaI/AAAAAAAAA0w/HDsdY8vP9WI/s1600/Jo%25C3%25A3o+Donato+e+Jo%25C3%25A3o+Gilberto+%25E2%2580%2593+fonte+arquivo+Jo%25C3%25A3o+Donato.jpg

(Admirez la très belle coupe de la veste de João Gilberto)

Une musique élégante pour terminer : http://www.youtube.com/watch?v=j8VPmtyLqSY

Le Chouan 23/04/2014 16:08



Merci Xavier.


Je pense publier le mois prochain un article sur les peintres. Quant aux musiciens, je ne les connais pas assez pour parler d'eux. Si quelqu'un veut le faire à ma place, qu'il me contacte !



anne 22/04/2014 18:04

Parmi les anciens, et bien qu'il soit difficile de trouver de bonnes photos, ne pourrait-on ajouter Jules Supervielle?
Et pour les contemporains, Maël Renouard ne pourrait-il vous rasséréner?
http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/12/26/mael-renouard-le-style-classique_4339646_3260.html

Le Chouan 22/04/2014 18:31



Je ne connaissais pas Maël Renouard. J'ai tapé son nom sur Google, et puis "Images" : très prometteur !


Le portrait de G.B. Shaw envoyé par FMR pourrait l'encourager à être moins timide dans ses essais de barbe.


 


 



FMR 22/04/2014 15:36

Yousuf Karsh: George Bernard Shaw, 1943 (belle barbe, belles mains) http://i.imgur.com/9mD7JmR.jpg

D'autres adeptes du papillon :
- Tennessee Williams par Irving Penn : http://i.imgur.com/5NgSNpN.jpg
- le jeune Nabe : http://www.eteignezvotreordinateur.com/wp-content/uploads/2010/02/nabe.jpg

Pour finir un écrivain moins connu (?) Gregor Arnulph Hilarius d’Arezzo von Rezzori :
http://forum.butwbutonierce.pl/uploads/monthly_03_2011/post-387-13658919720415.jpg
http://www.day.kiev.ua/sites/default/files/main/articles/28012013/8reccori.jpg
http://didier-jacob.blogs.nouvelobs.com/media/00/01/1509621004.jpg

Le Chouan 22/04/2014 17:52



J'aime beaucoup le portrait de G.B. Shaw !



Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories