Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 06:56

« Y a-t-il quelque chose d’absolument utile sur cette terre et dans cette vie où nous sommes ? D’abord, il est très peu utile que nous soyons sur terre et que nous vivions (…).

Ensuite, l’utilité de notre existence admise a priori, quelles sont les choses réellement utiles pour la soutenir ? De la soupe et un morceau de viande deux fois par jour, c’est tout ce qu’il faut pour se remplir le ventre, dans la stricte acception du mot (…). Une couverture, roulée convenablement autour du corps, détendra (l’homme) aussi bien et mieux contre le froid que le frac de Staub le plus élégant et le mieux coupé.

On dit bien qu’on peut vivre avec 25 sous par jour ; mais s’empêcher de mourir, ce n’est pas vivre ; et je ne vois pas en quoi une ville organisée utilitairement serait plus agréable à habiter que le Père-la-Chaise.

Rien de ce qui est beau n’est indispensable à la vie. – On supprimerait les fleurs, le monde n’en souffrirait pas matériellement ; qui voudrait cependant qu’il n’y eût plus de fleurs ? Je renoncerais plutôt aux pommes de terre qu’aux roses, et je crois qu’il n’y a qu’un utilitaire au monde capable d’arracher une plate-bande de tulipes pour y planter des choux.

À quoi sert la beauté des femmes ? Pourvu qu’une femme soit médicalement bien conformée, en état de faire des enfants, elle sera toujours assez bonne pour des économistes (...).

Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c’est l’expression de quelque besoin, et ceux de l’homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infirme nature. – L’endroit le plus utile d’une maison, ce sont les latrines.

Moi, n’en déplaise à ces messieurs, je suis de ceux pour qui le superflu est le nécessaire, – et j’aime mieux les choses et les gens en raison inverse des services qu’ils me rendent. »

Ces extraits de la préface de Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier ont été recopiés à l’intention de Monsieur Pierre kosciusko-Morizet (1) qui, dans Le Figaro madame du 9 octobre «Spécial homme», affirmait : « Jamais (de cravate). Ca ne sert à rien


Kociusko.jpg

 

Mais il est à craindre que ce monsieur ne s'intéresse pas plus à la littérature qu'à la cravate, au  motif que la littérature non plus, «ça ne sert à rien»

Oui, la cravate est inutile. Mais c'est précisément pour cette raison qu'elle nous est indispensable.

_____________________________________________________________________________________________
1. Pierre Kosciusko-Morizet est le fondateur du site de ventes en ligne PriceMinister. Site français. Comme son nom ne l'indique pas. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

Hebe 03/01/2011 09:10


Il m'a fallu longtemps pour comprendre qu'un col de chemise n'avait aucune tenue sans cravate, sans foulard, sans quelque chose, enfin. Et il me reste encore beaucoup à apprendre ou à comprendre,
je l'admets sans peine. Là la position de l'intéressé sur son siège affirme encore cette opinion. Quand on met trois boutons à un col que l'on ne boutonne pas...


Nicolas 30/12/2010 23:21


"Touche pas à mon noeud ! Le titre est - sauf erreur de ma part - une belle synecdoque restrictive dont on se demande si elle est aussi une métaphore ? Une allégorie ? Beau sujet lacanien sur la
peur de la castration.
Bon, je me laisse aller..Pardon pour ce pédantisme, c'est juste un peu de dérision suite à l'article sur le snobisme. Mais aussi pour dire que c'est bien amusant; on aurait pu également imaginer :
"PKM: l'homme qui n a pas de noeud ", etc...
Bonne année aux lecteurs du ce blog
Amicalement
Nicolas


Le Chouan 31/12/2010 18:40



Bonne année, Nicolas.


Et bonne année à tous !



Erwan 28/12/2010 21:57


Le superflu? Mais c'est vital! La sublime Natalia Vodianova l'a bien compris avec sa fondation "The Naked Heart" ;En apportant aux enfants déshérités de Russie non du pain, mais ...du rêve, nul
doute qu'elle ne leur apporte une joie vivifiante.
Je me souviens encore avec consternation d'un professeur de sport refusant la requête d'un de mes camarades de remonter encore la barre de saut en hauteur puisqu'il avait déja atteint la note
maximum! Cela ne servait à rien, en effet...


Orgel 28/12/2010 20:54


Hainard disait : "la Nature, c'est comme Mozart, ça ne sert à rien". On pourrait multiplier les exemples à l'envi. Bonne année.


http://unregardunpeuconservateur.over-blog.com/ 28/12/2010 17:30


Que voulez-vous, cher Chouan ? Certains personnages aiment la provocation sans discernement... Et, si un provocateur avec du style suscite mon admiration, un provocateur populiste ne provoque
que... l'apitoyement !
Bonne année élegante & conservatrice !


Taho 28/12/2010 12:30


Votre titre : réjouissant!
Fallait oser !


Le Chouan 30/12/2010 18:35



Hum... oui... le titre : j'avoue avoir longtemps hésité...



Julien Scavini 28/12/2010 11:34


Très très bon article entre deux fêtes... inutiles mais tellement plaisantes ;)


philippe booch 28/12/2010 11:29


Bah, il aura voulu être "sympathique" aux yeux du lectorat cela l'aura amené à dire une connerie, c'est l'écueil classique.
Et puis, je pense que ce monsieur n'a pas eu le temps de s'intéresser à ce qu'il appelle l'inutile, les études, la "jeune pousse", les plans média, tout ceci est chronophage...

Pour ce qui est de cette chemise multi-boutonnée et au col démesuré, il aurait été utile de ne pas l'acheter.


Isaac 28/12/2010 11:16


Ce PKM est un philistin, arrogant et stupide. Tiens, il ne serait pas de la famille d'une certaine Nathalie ...


Thibault 28/12/2010 10:42


Par contre, une chemise Xoos avec un col à triple boutonnage, ça, c'est vachement utile!


Anubis 28/12/2010 09:48


Analyse que je partage ! Mais le Français doit aussi être inutile pour ce monsieur....


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories