Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 08:26

La relation que nous entretenons avec nos cheveux est complexe… La mythologie, l’histoire, la psychologie… offrent des témoignages, tentent des explications. Le sujet excède mes compétences et, si je l’aborde, c’est avec modestie et par le petit bout de la lorgnette. Je voudrais montrer – simplement montrer – que la folie capillaire  peut toucher tous les hommes, même ceux que – par ce qu’ils sont, par ce qu’ils font, par ce qu’ils représentent – on ne s’attendrait pas à voir touchés.

Il y a ceux pour qui la chute des cheveux est un drame et qui tentent acrobatiquement de la dissimuler. Ce faisant, ils aboutissent à un résultat exactement inverse de celui escompté :


giscard-cheveux.jpgValéry Giscard d'Estaing

 

Il y a les perruqués honteux, ceux qui, à l’évocation de leur moumoute, perdent la tête… et le sens de l’humour :


guy-bedos.jpgGuy Bedos. Adepte de la dérision sauf quand elle s'exerce à ses dépens.


Il y a les teints – les mal teints, les trop teints – qui ne paraissent ni plus jeunes ni plus beaux… mais qui oserait leur dire ?


odon-vallet.jpgOdon Vallet. Professeur, spécialiste des religions. Homme brillant et cultivé. Philanthrope.


Il y a les orgueilleux, les jusqu’auboutistes, ceux qui tentent de retourner l’inéluctable à leur avantage. « Je perds mes cheveux ? Qu’à cela ne tienne ! Je vais me raser la tête ! » 


michel-foucault.jpgMichel Foucault

 

gabriel-matzneff.jpgGabriel Matzneff


Il y a les vaniteux,  pour qui la crinière vaut couronne ; cas étrangement fréquent dans certaines corporations (avocats, philosophes, musiciens…) :


Bernard-Henri-L_vy_brushing-copie-1.jpgBernard Lévy, alias Bernard-Henri Lévy. BHL, quoi.

 

Il y a les pragmatiques, qui cherchent du secours du côté de la chirurgie dite réparatrice, spécialisée dans le replantage (… et souvent dans le plantage) :


tarik-ramadan-un.jpgTarik Ramadan. Avant

 

tariq-ramadan-deux.jpg

Le même. Après

 

Il y a les décalés, artistes ou prétendus tels, adeptes du coiffé-décoiffé - construction fragile et compliquée, constamment menacée de s'effondrer, dont la réalisation réclame temps et doigté :

 

Florian_Zeller_1_Cr_dit_Photo_Arnaud_F_vrier_c_Flammarion2_.jpg

  Florian Zeller

 

Hommes politiques puissants, humoristes patentés, intellectuels brillants, hommes de foi revendiqués, artistes prometteurs et dans le vent…  tous partagent la même faiblesse, le même talon d’Achille… mal placé. Ce constat suffit à changer le regard que je porte sur eux. Leur fragilité me les rend fraternels. Mon sourire se teinte de compassion. Je me dis : « Comment ? Eux aussi ? » Ce philosophe étincelant, à la coiffure ébouriffante, dont je m’aperçois, alors qu’il discourt ce soir à la télévision, que la calvitie le menace, est-ce bien le même qui, ce matin à son réveil, s’est sans doute désolé à la vue des nombreux cheveux que la nuit avait déposés sur son oreiller ? « Il n’y a pas de grand homme pour son valet de chambre », dit l’adage. Il n’y en a pas non plus pour son coiffeur – ni pour le chouan, témoin amusé des petits travers de ses contemporains (1).

____________________________________________________________________________________
1. Le sujet pourtant s’y prêtait. Vous me saurez gré, alors, de n’avoir émaillé mon billet d’aucun jeu de mot… tiré par les cheveux.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

Loulou 03/01/2012 11:23


Merci de ces articles auxquels je souscris souvent et dont je ris beaucoup.


Mais je si vous rejoins sur bien des analyses, il n'en demeure pas moins que chaque nouvel article aiguise mon envie de vous voir, pour pouvoir à mon tour donner mon avis sur vos chaussures, vos
cravates, vos cheveux et les habits de votre belle rousse :)


Bien à vous et longue vie au chouan !

Le Chouan 03/01/2012 20:09



... Mais qui est Loulou ?



philippe booch 29/12/2011 07:26


Orgueilleux ? Présent !


Rigolo ce billet.


 

aymeric 27/12/2011 19:25


Bonjour,


J'espère que vous me pardonnez ce commentaire hors-sujet qui n'a d'autre but que de vous signaler l'émission de radio suivante : http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-la-figure-du-dandy-grand-entretien-avec-fanny-ardant-rediffusion-2011-12-26
dont le sujet fut par vous plusieurs fois traité ici.
(Je fais le pari que quelques interventions vous provoqueront de brusques et très sains mouvements de sang.)

Le Chouan 28/12/2011 08:51



Merci ! J'écouterai.


J'ai entendu récemment à la radio Daniel Salvatore Schiffer parler de son livre Le Dandysme : la création de soi. Il connaît son sujet, ce qui ne l'a pas empêché de citer comme possibles
dandies d'aujourd'hui Brian Ferry et Lady Gaga... Il faut bien vendre ! Mais moi, ça m'a convaincu de ne pas acheter.



Julien Scavini 25/12/2011 16:25


Je m'interroge moi même devant mes cheveux restants... Que faire? Comment ? Une tragédie ;)


 


Amicalement.

franck 24/12/2011 16:46

chouan, votre billet est trés juste. j'ai constaté que beaucoup d'hommes qui ne se soucient jamais de leur élégance vestimentaire (et pas seulement parmis les personalités) n'hésitent pas un seul
instant pour arborer des coiffures improbables, voir même des teintures confinant au grotesque. comme quoi, nul n'est réellement insensible à son apparence. joyeux noel chouan ainsi qu'à tous vos
lecteurs. franck

alexandre 24/12/2011 11:49

Bonjour Monsieur le Chouan,

Je parcours encore une fois avec grand plaisir vos lignes, toujours mordantes et malgré tout pleines d'une certaine tendresse pour nos frêres humains. Je m'interroge toutefois sur le commentaire à
propos de M Vallet: Je souhaite (mais à tort peut être?) y voir une certaine ironie. En effet, sans toutefois remettre en cause les qualités humaines de ce monsieur que je ne connais pas
personnellement, ses interventions télévisuelles m'ont toujours semblées à la limite de la condescendance vis à vis des spectateurs, pauvres béotiens qui ignorent tout des religions;

D'ailleurs ce titre dont il est paré ou dont il se prévaut, de "spécialiste DES religions", me laisse tout autant dubitatif. Il existe des hommes passant toute leur vie sur un aspect précis d'UNE
religion, comment alors avoir de la crédibilité en tant que spécialiste DES religions? Cela me semble à la limite de l'arrogance, voire relever de la fumisterie la plus totale; on ne serait pas à
ça près, après tout, M Levy se prténd bien philosophe, M Bedos humoriste...

Dans l'attente de votre nouvelle production, je vous souhaite un très joyeux Noël!

Bien à vous,

Alexandre

Le Chouan 24/12/2011 13:12



A propos d’Odon Vallet : non, pas d’ironie. J’aime bien l’entendre. J’aime son ton et le tour personnel qu’il sait donner à ses propos. Je ne le vois pas arrogant. Cabotin,
sans doute, mais avec intelligence : l’air de ne pas y toucher !


Bedos humoriste ? Il le fut peut-être, mais, maintenant, chansonnier de gauche. L’humour implique distance et transposition. Et, au fond, de la tendresse.


BHL, philosophe ? Je dirais plutôt : journaliste qui a fait des études poussées de philosophie. Un homme talentueux, c’est sûr, mais pas du tout un génie. A mon avis,
il le sait, et c’est sa tragédie intime. Ses romans, ni bons ni mauvais, n’apportent rien à l’histoire littéraire ; ses essais n’ont pas fait avancer l’histoire des idées ; quant à son
film…


Que restera-t-il de lui ? Une chemise blanche immaculée au musée des vanités.


Joyeux Noël à vous aussi !



Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories