Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 06:53

J’ai évoqué quelques fois ces officines de relooking qui prospèrent sur l’ignorance de nos contemporains. Je n’aurais pas eu l’idée d’y revenir si une lectrice (Diane) ne m’avait signalé ce lien. Pourquoi se faire inutilement du mal ? Admirer vaut tellement mieux que critiquer ! Par curiosité, j’ai cliqué – comme vous allez peut-être le faire tout à l’heure.

Eu égard à la considération que je vous dois, laissez-moi tout de même vous dire ce qui vous attend.

- Un relookeur en chef très satisfait de sa petite personne ; look caricaturalement bobo (mèche longue et barbe de trois jours) ; veste rase-pet accentuant son allure d’escogriffe (1) ; chemise blanche et chaussures noires – combinaison passe-partout dont j’ai déjà dit ce qu’il fallait penser.

- Un relookeur assistant autoproclamé spécialiste des couleurs et des délavages « subtils » (sic).

Un premier relooké, aux faux airs de Poutine jeune, se déclarant emballlé par les prestations assurées mais dont la mine renfrognée semble dire le contraire.

- Un second relooké très jeune, typé slave, attendrissant de candeur. A noter, la veste portée sur un tee-shirt, le col au contact direct du cou, une incongruité inesthétique et malpropre.

Un vendeur de PAP boudiné dans son veston – plis sur le devant  et entre les omoplates ; bouton principal tutoyant le sternum. Le nom de la boutique ? « Dandy Parisien » !

- Des bouts de phrases ponctués d’anglicismes et d’ «au niveau de».

Comment ? Vous voulez encore cliquer ? Libre à vous. Mais ne venez pas me dire que vous ne saviez pas.

____________________________________________________________________________________1. 1. Etrange, cette tendance actuelle des jeunes à vouloir exhiber leur séant en recourant à une veste trop courte ou à un pantalon trop bas...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires

Trotwood 18/01/2012 10:33


C'est méchant et gratuit mais voilà un lien où vous pouvez observer les qualités de séducteur du relookeur en question: http://www.youtube.com/watch?v=Os2qhAUXRCs


O Tempora, O Mores.

Le Chouan 19/01/2012 16:39



Vu 405824 fois... Mystère...



LM 10/01/2012 16:21


Ridicule ce "reloocking"!


En revanche, je veux bien accepter et comprendre l'éternel argument des moyens à disposition pour bien se vêtir.


Si nous nous concentrons sur les "simples" moyens pécuniaires, je me permets de vous orienter vers un autre blog, à peine découvert aujourd'hui, qui compose de belles mises assez classiques avec
des pièces issues des collections des grands distributeurs de la fast fashion, tels que H&M, Zara ou Uniqlo pour n'en citer que les plus présents :


http://venividivrai.blogspot.com/


Bien respectueusement,


LM

Le Chouan 10/01/2012 18:52



Merci beaucoup pour cette adresse !


Oui, parce que nous ne sommes pas tous riches à millions. Moi le premier !


Bien à vous.



GiZeus 31/12/2011 20:23


J'ai failli faire preuve d'impolitesse, tous mes voeux à vous !

GiZeus 31/12/2011 20:16


Je comprends tout à fait vos sarcasmes, peut-être même est-ce du à votre ras-le-bol du piétinement des règles sartoriales, que moi-même, si je ne les connais pas (bien qu'ayant l'envie mais non
les moyens de l'apprendre) je les respecte et en admire même certains modèles. Pourtant je trouve vos sarcasmes entièrement gratuits. Dans mon cas je n'aurais jamais découvert le chouans et ses
points de vue si je n'étais passé par ces sites que vous vous employez à critiquer au sein de votre landernau.


 


Certes on y trouve peu, voire pas de ce que vous appellez élégance, et pourtant j'ai vu défendre sur un forum Dressing The Man par un de ces "gourous" (qui pour certains ne m'en ont pas l'air).
De manière générale je trouve ces procédés intéressants dans la mesure où ils ouvrent les yeux à nos contemporains qui en auraient besoin sur l'intérêt de prendre soin à leur tenue vestimentaire,
et aujourd'hui encore, sans ces conseils, je me trainerais misérablement en jeans informes huit fois trop larges. Il faut déjà en passer par là, par changer l'image que l'on a du vêtement, pour
qu'enfin, au détour d'une curiosité, on en vienne à tomber sur un blog différent et qui nous ouvre les portes d'une nouvelle dimension vestimentaire, ne serait-ce que théorique. Car par miracle
voulez-vous que les ignorants du sartorial en vienne à défendre votre étendard tant il est maculé de ringardisme par les décades passées, déjà que leur corps l'est par l'industrie du PAP ?


 


Comme j'ai l'habitude de le dire en ce qui concerne la littérature, chaque ouvrage, que ce soit du Marc Lévy ou du JK Rowling, est un tremplin vers un ouvrage qui lui est supérieur, et ainsi de
suite.


Le tout demeurant la connaissance et la volonté du sujet, donc l'homme en quelque sorte.


 


Cependant je comprends votre exaspération quant à ces relookeurs guidant les ignorants sur les rails de leur paradiglme erroné (en ce qui vous concerne, et certainement justifié la plupart du
temps ; je fais confiance à plus savant que moi sur ce terrain).


 


Bref, quitte à reprendre un nombre incroyable de clichés vérifiés, le monde étant ce qu'il est, dicté par l'éphémère de la mode, inutile de faire déferler sur les relookers en général vos lames
acérées comme les flots ouverts par Moïse se refermant impitoyablement sur les egyptiens. Malgré leur vision qui vous semble biaisée, ces personnes vous apportent à coup sûr des adeptes qui
n'auraient pas été là sans leur présence. Et peut-être même, vision utopiste, qu'en arrêtant de dénigrer ces personnes et qu'en opérant un rapprochement vous pourriez influer en partie sur
l'habillement de vos contemporains.


 


Ou bien lancer des relookings Chouans

Le Chouan 02/01/2012 19:49



« En musique, on commence par Les Yeux noirs et Le Beau Danube bleu et l’on arrive à Mozart et à Berg », affirmait François Nourissier qui, comme vous,
pensait que « la "mauvaise" lecture » finissait toujours par « entraîner à la bonne. »


Je comprends ce point de vue mais je ne le partage pas. Combien de lecteurs/trices ne dépasseront jamais la collection Arlequin ?


Autrement dit, je ne crois pas que l’agence de relooking soit une étape nécessaire sur le chemin qui mène à l’élégance. Je crois plutôt que la nécessité, c’est de brûler cette étape, coûteuse en
temps et en argent !


 Joyeuse année à tous !


 Le Chouan


 



G. 31/12/2011 19:57


Ce n'est pas une remarque très élégante, mais avez-vous remarqué la tronche de ces deux énergumènes ? Et surtout la manière dont se meut le grand dadais avec les sourcils euuuuh épais-tu-vois.
C'est cela qu'il faudrait fitter en premier. Il me fait penser à un balai, dont le manche serait dirigé vers le haut. 


C'est dommage pour les deux innocents clients, parce qu'en ayant un peu plus de confiance en eux, et de meilleurs goûts il est vrai, mais cela s'apprend, ils vaudraient bien mieux que les deux
manches qui les conseillent. 


Merci Chouan pour cet amusement avant de me rendre à la rencontre de mes amis pour un diner... entre amis. 


Bon réveillon. 

Paul 31/12/2011 17:53


L'outrecuidance de ces deux personnages qui se proclament relookeurs est drôlette (et alarmante).


Il est regrettable que les deux relookés soient aussi naïf.


Meilleurs vœux !

nicolas 31/12/2011 16:38


Quant on voit comment cet Alexandre (quel bel homme !) et ses ménechmes  sont attifés, il faut une bonne dose de naiveté pour leur donner crédit.


J'ai particuliérement aimé la scéne de critique du jean porté par le candide éphèbe :


- Alexandre trimégiste (comme son aîné, mais là,  par la barbe, la rogue, et la patelinerie) à propos dudit jean :   "il est trés bien, mais  on va te trouver mieux".


- Et Sigisbée de rajouter :" oui il te va bien mais il n' apporte rien au niveau des coutures"...


Je ne veux point clabauder plus, car le reportage est tellement éloquent qu il ne me semble pas utile de s'étendre. Et puis il est l'heure d'enfiler mon habit de soirée.


Je vous souhaite une année de lumière, Monsieur Chouan.


Nicolas

Toukandèle 31/12/2011 13:39


RI-DI-CULES ! Ils le sont ! Nous croirions à une parodie, et le malheureux ingénieur de 40 ans se fait coller costumes P. Smith, chemises, cravates et souliers Séné avec probablement 20 % de
commissions occultes au "relookeur"...


"Heu, Coco, au niveau de ton look bizeness, c'est pas ça et on va te faire un nice casual wear; ta carnation est nickel avec ton costume, eux-seuls savent le faire..."


Les relookeurs et le vendeur de PAP sont super- a"tif"fés comme déjà décris, bien rasés et tout : on comprend tout de suite qu'ils sont de bons conseilleurs "faites ce que je dis, pas ce que je
fais", et bien sûr pas les payeurs.


RI-DI-CULES vous disais-je ! 

Olivier 31/12/2011 12:49


Veni, vidi, risi.


Au niveau de la nouvelle année, euuuh... voilà-euh, j'aimerais te souhaiter... une happy new hier-euh... pasque tu vois, au niveau de l'élégance-euh, c'est hyper-important aussi d'être
distingué-euh dans... aussi-euh ses manières-euh, tu vois ? Alors une bonanée à toi-euh, pleine de vestiaires-euh, de mises-euh, et de sartoriales-euh !

Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories