Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 06:44

Sarko le minet. Début des années 70. Sarko habite le XVIe mais il se croit un paria. Il s’habille alors chez Réty, le magasin de confection haut de gamme tenu par les parents de son ami Patrick Balkany. Cheveux longs, veste étriquée à revers surdimensionnés, écharpe autour du cou :


sarkozy-minet.jpeg 

Sarko le précieux. Elu à 28 ans maire de Neuilly. Pas du tout l’allure d’un jeune loup du RPR. Un physique suranné de héros proustien. Il lui arrivait alors de porter une bague.


sarkozy-jeune-deux.jpg 

Sarko le beauf. Certains de ses goûts le rapprochent du Français moyen : le vélo, qu’il pratiquait les fins de semaine avec, notamment, son ami Michel Drucker ; la variété française, tendance Johnny Hallyday et Michel Sardou. Le mariage attendu du Tour de France et de Radio Nostalgie.


Sarkozy-velo.jpg

Sarko l’américanophile. Une image qu’on aurait préféré ne jamais voir : Sarko jogger en tee-shirt NYPD, des lunettes Ray Ban aviator sur le nez et des Nike aux pieds. Une caricature d’Européen américanisé.

 

sarkozi-americain.JPG

Sarko le complexé. Sa petite taille, son talon d’Achille. Et une clef pour le comprendre. En haut (si l’on peut dire…), une coiffure savamment et discrètement gonflée. En bas, des talonnettes de chanteur de bastringue. Choisit ses femmes grandes et ses collaborateurs petits.


sarkozy-talonnettes.jpg

 

sarkozy-pointe-des-pieds.jpg

 

sarkozy-bush.jpg

 

Sarko bling bling. Image fatale. Il y a du rappeur en lui – voir sa diction heurtée, son goût de l’ostentatoire (mate ma montre et ma meuf !), son langage ordurier (« casse-toi, pôv’con ») ses incivilités (chewing-gum machouillé devant le maire d’Ankara, SMS consultés en présence du pape, semelles de chaussures exhibées face au roi du Maroc…)

 sarkozy-carla-copie-1.jpg 

sarkozy-semelle.jpg

 

Sarko le Président. La discrétion est de mise. Costume invariablement sombre, chemise blanche ou bleu clair, cravate bleu nuit ou noire, le plus souvent en soie nattée. Au poignet, une discrète Patek Philippe en platine, un cadeau de Carla.

J’ai repéré deux coupes – l’une italianisante : épaules avachies, revers généreux ; l’autre plus structurée, qui lui donne une allure plus athlétique – cette dernière ayant de très loin ma préférence.


sarkozy-cost-un-def.jpg
 

sarkozy-cost-deux.jpg

 

Nicolas Sarkozy, un homme aux multiples visages. On conclura, au choix, à une personnalité désunie ou à une personnalité adaptable. Et un président qui, à plus d’un titre, diffère de ses prédécesseurs : absence d’attaches provinciales héréditaires ou choisies (de Gaulle : Colombey ; Pompidou : Cajarc ; Giscard : Chamalières ; Mitterrand : Latche ; Chirac : la Corrèze) ; absence de culture littéraire ou artistique. Par ailleurs, premier président de la Ve à avoir des origines métissées, un cursus scolaire limité, à être divorcé.

« Je serai le président de la rupture » avait clamé Nicolas Sarkozy. En un sens, il n’avait pas menti. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

le gall 04/12/2014 11:38

sarkosi fait du vélo avec michel drucker qui a 72 ans,quelle rigolade,ma grand mère faisait du vélo(il n'y avait pas de voiture)non arrèter de montrer cet énergumène qui n'a que des idées qui
proviennent de produits interdits,nous l'avons VIRE il revient nous n'en voulons pas.il a l'age d'avoir des cheveux blancs il reste tout petit et laid des jeunes capable attendent.

Arnaud Chauvoix 12/10/2011 16:41


Un petit commentaire, qui est en même temps un salut et une manière de dire tout le respect que j'ai pour votre blog que je découvre.
Mais...
Je confesse avoir peu aimé l'association "vélo-français moyen"... Pourquoi? Parce que, pour quelqu'un qui recherche l'élégance, le vélo est un vecteur formidable! A bicyclette, c'est tout le corps
du cycliste qui est à découvert, son attitude, sa manière de se mouvoir, bien loin de l'image seule de Raymond Boyau qui "se cogne" ses 100 kilomètres du dimanche matin... Pour vous en convaincre,
3 liens, (parmi d'autres...): http://jolivelo.free.fr/boavelo.htm , mais aussi http://aparisiancyclist.blogspot.com/ , et surtout http://www.copenhagencyclechic.com/
Cordialement vôtre,

Arnaud


SK 14/07/2011 08:58


Sarkozy est plutôt bien habillé. Ses costumes sont de bonne facture, à l'élégance sobre, la plupart en cachemire bleu marine, non doublé je crois, pour alléger la silhouette.

Quant à la haine incroyable et inédite autour de Sarkozy, elle tient essentiellement à ce qu'il représente finalement tout ce que la gauche a souhaité : la fin de la tradition. Sarkozy, c'est
l'abolition de toutes les convenances bourgeoises liées à la fonction, la fin du solennel, la fin de la République des flons flons. En cela, c'est le lointain, patient triomphe de 68. Et au lieu de
s'en réjouir, tous ceux qui ont contribué, souhaité la fin de la tradition, enragent, ils n'en reviennent pas, leur travail, c'est lui, c'est "Sarko".


Gérard Long 12/07/2011 23:23


Je viens de voir sur le petit écran M. Sarkozy se promener en plein désert afghan dans la même tenue qu'il porte habituellement pour arpenter les salons du VIIIème, j'ai trouvé cela
particulièrement incongru mais en même temps je me demande quel autre choix avait-il? Un homme d'Etat a t-il déjà réussi a trouver le bon compromis entre la solennité de l'habit imposée par la
fonction qu'il occupe et l'adaptation à son environnement?


charley 09/07/2011 00:55


Monsieur le Chouan,

Ravi de m'être trompé sur le club des cinq, je me suis régalé de ces portraits :)


Alexis 07/07/2011 23:20


Comme je vous rejoins cher chouan ! Et dire que j'ai lu, il me semble dans le point, Arnaud Montebourg prétendant être le plus classe, celui qui a le meilleur style. En tout cas, celui qu'a choisi
son conseiller en communication ne m'inspire pas les mêmes remarques. Et dire qu'il trouve celui de Monsieur Fillon austère et rigide.

Pour certains, il suffit d'être jeune et pas comme un vieux pour forcément être "stylé", dans l'air d'un temps dont on ne peut qu'il sera révolu car il l'est sans doute déjà.


Le Chouan 08/07/2011 11:01



Ah ! mais ce que dit Montebourg de sa mise m'intéresse beaucoup !


Qui saurait me citer ses paroles exactes ? Et où les trouve-t-on ?


J'aimerais bien écrire un billet sur le sujet.



nicolas 05/07/2011 21:09


Merci, Monsieur Chouan pour votre indulgence envers Nicolas Sarkozy. Très dur de parler du style de quelqu'un qui n'en a pas et qui visiblement ne s'intéresse en rien à ce qui touche l'élégance,
l'esthétisme, le raffinement. Plutôt que de chercher à se grandir, il devrait trouver une coupe de costume qui lui allonge la silhouette : cintrer la veste, privilégier les épaules naturelles, les
revers étroits à cran haut, raccourcir ses manches et longueur de veste. Affiner ses pantalons, rétrécir le bas. Porter taille haute pour donner de la jambe...
Des six, c'est le plus prosaïque.

Merci de ces portraits qui m'ont régalé.

Amicalement

Nicolas


franck 05/07/2011 19:02


sarkozy héros proustien, j'admire votre audace chouan.

franck


antoine 05/07/2011 09:58


Bravo pour ces portraits de président, mais celui de Sarko n'est pas mon préféré.

Je ne sais pas si j'aurais autant parlé de sa taille, car je ne trouve pas que ça détermine tant que cela son style. C'est gênant, on trouve des photos pour se moquer de lui, on parle de ses
talonnettes et c'est à peu près tout. Ca joue sans doute un peu sur sa psychologie mais pas vraiment sur son style.

Pour ce qui est de sa cravate, toutes les fois où j'ai pu regarder de près un magazine, il avait de la grenadine de soie et non pas de la soie nattée. Je fais attention parce que j'aime beaucoup la
grenadine de soie aussi.

Merci pour ces 5 + 1 portraits !


Le Chouan 05/07/2011 16:58



Quelques remarques :


- "Je ne sais pas si j'aurais autant parlé de sa taille, car je ne trouve pas que ça détermine tant que cela son style." Vous me reprenez sur un point dont je ne parle pas :
précisément, Nicolas Sarkozy n'a pas de style - ni personnel ni emprunté. Les deux "lignes" de ses costumes actuels - très différentes l'une de l'autre - suffisent à le montrer. Entre nous, des
hommes politiques "stylés", j'en connais peu. Il y a bien Fillon (style estampillé Arnys) et Balladur (style anglais).


- "On trouve des photos pour se moquer de lui." Se moquer des "grands" - je veux dire, de ceux qui nous gouvernent - est un exercice plutôt sain. Mais, en la circonstance, c'est
inexact. La petite taille de Sarkozy ne m'intéresse pas en soi; ce qui me retient, c'est le complexe qu'il en fait. Vous noterez d'ailleurs que j'ai sous-intitulé "Sarko le complexé" et non
"Sarko le petit". Qu'il se hisse sur la pointe des orteils près des Obama et de Carla; qu'il monte sur un escabeau pour être à la hauteur de Bush - voilà qui a du sens et en dit beaucoup (et non,
comme vous le dites, "un peu") sur sa personnalité profonde. De même, qu'il choisisse ses plus proches collaborateurs petits (Xavier Bertrand, François Fillon...). Si son prochain premier
ministre s'appelait Villepin, promis, c'est moi qui me ferais tout petit !


Sarkozy n'ignore pas la présence des photographes. Mais se grandir est plus fort que lui...


Je doute qu'à la place de Mitterrand, il aurait accepté de se faire photographier la main dans celle du géant Kohl à Verdun en 1984 !


Amitiés.



Toukandèle 05/07/2011 08:49


Cher Chouan, vous écrivez "personnalité désunie ou adaptable..." , en effet malgré la cinquantaine largement entamée, une personnalité qui se cherche.
Des efforts sartoriaux sur la fin (...), plus de sobriété vestimentaire et comportementale et je ne déteste pas ce que vous appelez la ligne italienne.

Un grand bravo pour cette série d'une grande finesse.
Vivement les suites "thématiques" !


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories