Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 13:03

 

ministres-sarko.jpgLe Monde 09/12/2011 (Photo D. Goldsztejn)

 

... La défaite de l'élégance.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan
commenter cet article

commentaires

Pierre 23/12/2011 19:00

C'est juste. Il faut également admettre que F. Hollande a franchi le rubicon de ma 'règle' vestimentaire depuis son retour aminci. Heureusement on trouve encore des images de lui il y a plus de 2
ans avec une belle cravate rouge hommage à l écharpe de François Mitterrand

Pierre 23/12/2011 13:20

Par les temps qui courent, je ne suis pas persuadé que les fonctions d'homme politique soient bien compatibles avec une élégance particulière, tellement le "low profile" est de rigueur (c'est
malheureusement le cas de le dire).
Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à se pencher sur les montres qu'arborent les hommes politiques ces derniers temps :
- Juppé se pâme devant sa timex qui s'illumine la nuit
- Wauquiez sur sa casio G-shock
- Hollande porte ostensiblement une swatch, et prend bien soin de porter sa montre retournée, cadran à l'intérieur du poignet, lorsqu'il doit s'agir de pièce plus élégante

Certes il est possible d'avancer que la tenue vestimentaire ne répond pas exactement à la même logique que les garde-temps : les"belles montres" sont plus facilement identifiables pour tout un
chacun que les costumes entoilés taillés sur mesure. Devant un tombé impeccable, on entendra plus souvent "Il doit avoir un physique adapté au port du costume" que "Quelle est l'adresse de son
tailleur?". Il y aurait donc moins de risque à porter des costumes Cifonelli qu'une Patek ou Vacheron. Sans parler de Rolex qui a eu le bonheur, ou malheur, de créer une icône du design du 20ème
siècle avec la submariner, tellement identifiable qu'elle en devient gênante lorsqu'on ne peut pas se permettre d'annoncer au monde qu'on fait partie des prévilégiés qui peuvent faire le choix de
dépenser plus de 5000 euros pour une montre.
Je pense néanmoins qu'il ne doit pas être très apprécié des conseillers en communication que leur employeur du monde politique se fasse qualifier de dandy, à l'exception du premier d'entre eux qui
pourrait user de sa fonction pour représenter l'excellence française... et porte des costumes italiens qui semblent de bonne facture mais aux manches trop longues, comme la plupart des hommes
politiques, et des hommes tout court.

Pour revenir à la photographie initiale, le "look" sarkozy président s'est imposé à la quasi-totalité de ses ministres : costume sombre, chemise blanche ou bleu ciel, cravate bleu marine ou noir
unie en grenadine ou étamine. Classique, sans fantaisie ni prise de risque si ce n'est de choisir les bonnes teintes de gris et bleu et des matières de qualité pour éviter de ressembler à un
voiturier ou un pilote de ligne.
En particulier, j'en profite pour partager ici une théorie toute personnelle sur le clivage gauche/droite dans le choix des cravates :
- Comme évoqué ci-dessus, il me semble que la cravate sombre soit devenue l'apanage des hommes de droite (à l'exception notable de J. Lang)
- Par opposition, il me semble aussi que les hommes politiques de gauche choisissent des cravates rouge, rose ou bleu pâle (on pense au fameux ton-sur-ton de M. Valls!)
A choisir, je suis plutôt de droite en termes de cravate...

PS : 21cm de largeur au revers du pantalon ne me paraît pas particulièrement étroit pour des gens minces, non ?

Le Chouan 23/12/2011 18:33



Vous citez Lang comme une exception à votre règle. Il y a aussi Jean-Vincent Placé. D'aucuns prétendent que l'opportunisme expliquerait son engagement chez les écolos. Son costume (même genre que
Baroin...) est peut-être un signe.


21 cm : oui, c'est bien. Mais, à en juger sur les photos, je crois que les bas de pantalon de Baroin font moins.



Taho 23/12/2011 13:05

Morano : Attention ! la concierge est dans l’escalier !

Apparu : Vendeur d’aspirateurs ? Oui… Y’a pas de sot métier…

Quant à Baroin, il vient tout juste d’entasser dans l’Espace, Madame, les enfants et le labrador. Et en route pour Deauville ! Dis donc, Chantal, vous avez pensé au cadeau pour Bonne Maman ? Et
n’oubliez pas de téléphoner au père De Villeboisdieu ? Louis ! Arrête d’ennuyer Constance !

Bref, à tout prendre, je préfère la vulgarité colorée d’une Morano au gris plus que convenu d’un Baroin. Quant à Apparu, on m’a dit qu’il pourrait devenir bientôt chef du rayon électroménager…

Nicolas 23/12/2011 11:30

En effet.
La photo est en noir et blanc, mais serait elle en couleur que le rendu serait encore le même !
Je ne suis pas frappé par l 'élégance repêchable de Baroin (ni par celle - tant louée - de Fillon d'ailleurs !).

Nicolas

G. 22/12/2011 23:34

J'observais il y a quelques mois, un an peut-être une photographie de Baroin en costume bien sur, sobre et relativement de bonne facture, un dossier sous le bras, de face, prise sur le vif. Outre
le fait qu'il avait de l'allure, je m'aperçus qu'il portait des souliers avec fers encastrés au bout. Depuis, je lui voue une sympathie discrète...

Le Chouan 23/12/2011 10:57



Passage consacré à Baroin dans Le Figaro (novembre 2010) – signé Constance Vergara : « (…) sa silhouette de mannequin l’éloigne de l’allure vestimentaire habituelle du monde politique.
(…) Baroin ne laisse rien au hasard : " Avec 21 centimètres de largeur en bas de la jambe, je n’ai pas de grosses cuisses." Ses costumes à l’italienne sont taillés sur
mesure. Ses vestes cintrées, très près du corps, " plutôt à trois boutons ", précise-t-il, et presque toujours ouvertes, allongent sa silhouette. Ses pantalons étroits et plats le
distinguent définitivement de ses collègues politiques qui en sont restés aux pinces et aux revers (…) il ne possède pas de montre : " Elles abîment les poignets de chemises.



Tout cela est bien joli, mais question élégance, Baroin ne m’a jamais frappé : costume noir ou gris, cravate (… souvent trop longue) unie assortie à la couleur du costume; chemise
blanche… quelle imagination ! Quant à la coupe : le dessin des épaules n’est pas net ; la taille du pantalon est trop basse… Constance Verdana classe Baroin dans la catégorie des
« Hype ». J’aurais plutôt dit « rétro » (… à moins que les « hype » ne soient « rétro ») : sa « ligne » fait très années 60.


Quant à l’allure… Baroin est certes grand et mince ; mais il se tient mal. Il ne s’assoit pas, il s’affaisse. Une épaule toujours plus basse que l’autre.


Ce qu’il a de mieux, c’est sa voix. Mais quand il l’ouvre, c’est de l’eau tiède…. 


 


 



dafatfab 22/12/2011 10:42

Par contre, et à l'unanimité : Morano ne sera jamais repêchable, même avec un bon gros filet dérivant :)

Julien Scavini 21/12/2011 21:53

J'ai quand même vu cette semaine, dans une gazette type Voici ou Gala, monsieur Baroin (avec sa compagne, Michel Laroque- gloups) arborer un manteau lui couvrant les mains, et sur une manche duquel
était encore cousu l'étiquette du fabricant... re-gloups!
Donc il n'est pas repêcher!

Lemaire, que je croise de temps à autre au Bon Marché au rayon Homme, pourrait-être à repêcher!

Torchis de Trupennes 21/12/2011 21:14

Je mettrais quand même Baroin dans une catégorie à part. Même si son goût pour le monochromatique me fait réprimer un baillement, je trouve qu'il ne manque pas d'une certaine allure. Au moins ses
costumes sont-ils coupés d'une manière à peu près adéquate, et je me souviens de photos où il arbore des richelieux de bonne facture, ce qui nous change des Weston avachis (dans le meilleur cas) et
autres écrase-merdes à semelle de crêpe (dans le pire).

Isaac 21/12/2011 21:07

Peut-être est-il posible de repêcher Baroin non ?

Julien Scavini 21/12/2011 19:59

vulgairement : tu m'étonnes !

Le Chouan 21/12/2011 20:23



Vulgairement ? Non ! Moranesquement...



Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories