Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 07:50

La France est trop petite pour Jacques Attali. Il pense à l’échelle du monde, pour lequel il rêve d’un gouvernement unique. Le présent est trop étroit pour Jacques Attali. Il lui faut le temps tout entier, dont il a raconté « les histoires » dans un livre (1). L’avenir lui appartient. Le lire est même devenu sa spécialité. Aucun sujet n’échappe à son omniscience prophétique : l'économie, l'éducation, les médias… et même la mode !

Concentrons-nous un moment et recueillons quelques-uns des aperçus originaux que, sous le titre « La Mode et la rue », il a livrés dans un récent Express (n° 3091) :

« La rue (…) se fait entendre depuis longtemps dans la mode. Elle inspire des créateurs et leur dicte ses choix (…) Ce qui vient ira beaucoup plus loin, car la rue imposera ses couleurs et ses formes, sans même avoir à passer par le filtre et la reconnaissance des acteurs officiels de la mode. La rue trouvera, trouve déjà, de nouvelles façons de faire connaître à la rue ce qui lui plaît, de faire savoir où et comment le fabriquer au mieux et le moins cher. Elle mêlera, comme le fait la musique, des inspirations venues de tous les coins du monde. Elle remettra en question toute l’organisation de cette industrie autour de quelques signatures, de quelques défilés, de quelques saisons, de quelques mouvements. Sans que les fabricants aient besoin de prendre le risque de lancer des collections pour tester les envies du public. La rue fera alors (…) exploser bien des codes, en particulier dans le domaine si conservateur du vêtement masculin. »

Notre oracle a la prudence d’une madame Irma confirmée. Pas de dates qui engagent, mais des généralités proférées sur le ton sentencieux ad hoc. La postérité pourra dire s'il avait raison ou tort. Mais je doute qu'on le lui demande : on aura mieux à faire. 

Gageons que Jacques Attali, qui fut un très proche collaborateur de François Mitterrand (2), exerçait déjà auprès de celui-ci ses dons d’extralucide. Les puissants ont leurs voyants. François Mitterrand ne dérogeait pas à la règle. La célèbre astrologue Elisabeth Tessier révéla – preuves audio à l’appui – que François Mitterrand la consultait lors de la guerre du Koweït. Rétrospectivement, on a froid dans le dos… Avec Jacques Attali à sa gauche et Elisabeth Tessier à sa droite, « Dieu » était bien entouré !


jacques-attali.jpg

« Faire exploser les codes » : Jacques Attali fait ce qu’il dit. La preuve, sa tenue favorite consiste en une veste classique mais portée sur une chemise sans col. Cette audace, qui lui donne, au choix, un petit air de gourou, de sexologue lacanien ou de mage hindou, présente surtout l’avantage de l’affranchir du conformisme petit bourgeois de la cravate. C’est dans cette tenue peu protocolaire que, le 23 janvier 2008, il est venu remettre au président de la République son fameux rapport sur « la libération de la croissance française »… Mais Jacques Attali n’a que faire des contraintes du protocole. Ni, hélas ! des leçons de l’élégance.

Il faut toujours se méfier des esprits supérieurs qui prennent la rue pour modèle.

__________________________________________________________________________________
1. Et des histoires à cause de ce livre, Jacques Attali en a eu ! Le Canard enchaîné l’accusa à juste titre de plagiat.
2. Avec son très controversé Verbatim, il se rêva Commynes. Il fut Triboulet.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Chouan - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires

FDB 26/10/2010 21:37


Il me semble que Mitteux disait de Jacques Attila quelque chose comme "Il a dix idées à la minute, le seul problème est de savoir laquelle est la bonne".
Il en va de ses tenues comme de ses idées : Mondialisme et Médiocrité.
Merci pour vos écrits rafraîchissants.
Courage, maintenez.


Marc 26/10/2010 19:33


Les blogs comme thesartorialist annonce en effet cet avenir, force est de constater que la mode s'inspire de la rue grâce a ses nouveaux portes-drapeaux qui ne sont plus les stars Hollywood.
De toute façon il ne donne pas ses préférences il met sur papier ses déductions. Un peu moins de fiel merci.


Le Chouan 27/10/2010 10:41



The Sartorialist, chantre d’une mode issue de la rue ? Mais de quelle « rue » parle-t-on ? Scott Schuman – photographe de mode – ne se hasarde guère hors des
chemins balisés par la mode  « officielle ». Ses terrains de chasse favoris : Paris, Milan, New York au moment des « fashion weeks » !
Dans le genre « mode de la rue » au sens populaire où l’entend Attali (voilà que vous m’obligez à être l’interprète de sa pensée… c’est un comble !), vous m’avouerez qu’on
a fait beaucoup mieux !
Le Chouan.
Pas fielleux : taquin !



Dan 25/10/2010 09:40


Ben alors,Chouan ? Vous n’ participez pas aux hochets d’or ? Vous n’êtes pas golden globalisable ?

Dan


Philippe Booch 24/10/2010 20:04


J'aime assez ce genre de chemise pour ma part, quand c'est bien porté.
C'est dans la combinaison veste classique moche/physique pas fait pour que réside le mauvais goût je pense.
Exclusivité iranienne ?
Hamid Karzai, président afghan porte ces chemises façon clergyman avec beaucoup de classe par exemple.


Julien Scavini 22/10/2010 22:00


Cette horrible chemise vient certainement de chez Hollington :)


GiorgioFilippo 22/10/2010 19:57


Plutôt un évêque dissident proche de la théologie de la libération…


Alibekov 22/10/2010 17:30


La veste portée avec une chemise sans col, est une exclusivité des diplomates du régime iranien. Disons qu'à l'Assemblée Générale de l'ONU, cette spécificité culturelle les autorise à être
dispensés de cravate, sans que cette entorse au protocole, ne déclenche les foudres des tenants du classicisme.

Attali cherche certainement à donner l'image d'un vieux sage "métèque" assis entre deux mondes. Le résultat n'est pas très probant, puisque l'on songe d'avantage au vu de cette photo, à un marchand
de talismans essayant de refourguer sa came.


For The Discerning Few 22/10/2010 15:16


Effectivement. Quant au fait de s'affranchir du protocole, F.Fillon l'a fait, avec sa (désormais) fameuse veste Forestière de chez Arnys (que les journalistes avaient pris pour une veste à col
mao...!!). Et c'était nettement plus réussi, il faut le reconnaitre.

L'équipe de For The Discerning Few.


fromageplus 22/10/2010 12:27


Bonjour,
Le code vestimentaire crypto-ecclésiastique se retrouve également chez les architectes. Le Bauhaus avait créé des costumes de professeurs qui s'aparentaient à des costumes de gourous. Le dress-code
contemporain – le noir – qu'arbore notamment un Jean Nouvel, suit la tendance. Mais je n'ai rien contre le noir en soi, hein.

J'avais évoqué les chemises d'Attali dans un petit jeu, en dessous du texte de l'article suivant :
http://fromageplus.wordpress.com/2009/04/17/semaine-sainte/
Peut-être l'image vous amusera-t-elle...


Présentation

  • : Le chouan des villes
  • : L'élégance au masculin : réflexion(s) - conseils - partis pris.
  • Contact

Recherche

Me contacter

lechouandesvilles{at}gmail.com

Liens Amis

Catégories